ILCB, un Institut Convergences

Communiqué de presse de l’université d’Avignon. Le 22 novembre 2016, l’ILCB (Institute of Language Communication and the Brain) a vu le jour dans le cadre du programme Instituts Convergences du Programme d’Investissements d’Avenir. Un événement majeur pour l’Université d’Avignon, sa communauté scientifique et ses partenaires dans la recherche.

Pallier, remédier, soigner les dysfonctionnements cérébraux… L’objectif est de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau, pour mieux comprendre le langage, et réciproquement. L’étude des bases cérébrales de la communication est un défi majeur en termes d’analyse des données, de traitement du signal, de modélisation, qui nécessitent la mise au point de nouvelles méthodes…

L’ILCB rassemble pour la première fois les connaissances acquises dans différentes disciplines : linguistique, neurosciences, psychologie, informatique, mathématiques et médecine, afin de combler le fossé existant entre les études expérimentales de la langue, en laboratoire, et son utilisation dans des contextes naturels.

L’ambition de l’ILCB est de produire de nouveaux résultats dans des domaines allant de la neurologie (aide au traitement chirurgical de l’épilepsie, contrôle de la production de parole chez les sujets parkinsoniens) à l’interface homme-machine, en passant par la rééducation orthophonique des troubles de la parole ou de la communication (dyslexie, autisme, schizophrénie).

L’ILCB réunit un environnement scientifique (10 unités de recherche), humain (190 personnes dont 150 statutaires) et technologique (6 plateformes expérimentales), avec un financement de plus de 9 millions d’euros portant sur 10 ans…

2 Commentaires

Classé dans C. PACA Corse, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences

2 réponses à “ILCB, un Institut Convergences

  1. jako

    La langue française est totalement marginale sur le site de l’ILCB. Mais peut-être sont-ils financés par des fonds américains ou britanniques… Comment la France peut-elle faire mine de promouvoir la langue française dans le monde (et ça coute quand même de l’argent…), et en même temps voir son travail de promotion sapé, laminé par des gens qui devraient être les premiers à soutenir ce travail de promotion. Caractère international de le recherche? Et alors??? Il est vrai que quand on s’appelle « Aix-Marseille Université/y », on n’est pas à ça près… « Une Université ancrée dans son territoire », disent-ils.. Mais sur ce territoire on parle quelle langue? Universitat d’Ais-Marselho à la limite ç’aurait été plus logique…

    • pb

      Quant au site « Instituts Convergences », ce n’est pas de l’anglo-américain, certes, mais on y lit, par exemple, « déployer dans la durée une dynamique de structuration autour de l’enjeu principal du centre, appuyée sur une ambition scientifique de haut niveau international, sur une véritable stratégie d’emploi scientifique et sur une gouvernance simple et efficace »… à tout prendre, je préférerais la version anglaise!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s