Archives mensuelles : novembre 2016

Budget 2017 : 1er coup de rabot

Budget 2017 pour l’Enseignement supérieur et la recherche. Coups de chaud et coups de froid.

Coup de froid (22 novembre 2016, source Newstank). Les crédits de la Mires dans le cadre du PLF 2017, adoptés par les députés en séance publique, s’élèvent à 26 949 M€ en crédits de paiement. Ces montants sont en baisse par rapport au vote de la commission élargie de l’Assemblée nationale du 27/10/2016 (-68 M€). Le cabinet de Thierry Mandon affirme que ce coût de rabot est « traditionnel », mais que le montant de la contribution demandée au MENESR est relativement limité, au regard du budget global qu’il représente.

Pour évaluer les dépenses de l’État,  il faut se placer dans un temps long et attendre 1. le vote du budget, 2. les données sur le budget exécuté, 3. la dépense par étudiant. Il ne faut donc pas se fier aux effets d’annonces…

Lire la suite

Commentaires fermés sur Budget 2017 : 1er coup de rabot

Classé dans Non classé

Licence : l’échec se porte très bien

Le devenir de la cohorte de bacheliers 2011 – taux d’obtention de la licence en 3 ou 4 ans – est désormais connu : l’échec se porte bien, se porte très bien. Tout le monde le suppose mais, au quotidien, tout le monde s’en fout !

Ne nous intéressons qu’aux bacheliers généraux : ce sont ceux qui ont le parcours le moins mauvais. 35% obtiennent la licence en 3 ans et 49,2% (en tout) l’obtiennent en 4 ans. Moins de la moitié ! Il faut avoir eu une mention Bien ou Très bien pour avoir plus d’une chance sur deux d’obtenir la licence en 3 ans. Quelque chose ne tourne pas rond !

p1550839Source : MENESR, Note flash de novembre 2016

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Non classé

Route romane d’Alsace. 21 sites

De nouveau cette année, auditeur libre. Un des enseignements suivis, ce premier semestre, Marc C. Schurr, Du roman au gothique : cinq siècles d’art et d’architecture en Alsace. Les étudiants doivent réaliser une monographie sur une église, une abbatiale, un manuscrit…

Je renvoie ici à mes chroniques et photos de sites de la Route romane d’Alsace. 21 sont identifiés : j’en ai photographié 20. Toutes les photos sont libres de droit. Ci-dessous, les sites présentés par les étudiantes (je n’ai encore entendu aucun des quelques étudiants présents !).

Église Saint-Léger (Guebwiller). 40 photos.

p1340612Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Route romane d’Alsace. 21 sites

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Vitra Schaudepot. Radical Design

Why These Objects Defined the Radical Design Movement ? Exposition temporaire dans le nouvel édifice du Campus Vitra : le Schaudepot (cf. note 1 infra), conçu par les architectes Herzog & de Meuron (cf. note 2). Ceux-ci ont construit la Vitra Haus sur le même campus (cf. note 3).

Album de 50 photos.

p1550368Cliquer sur les images pour les agrandir. Le Schaudepot

Radical Design. From Superstudio’s famous square to the genre-defying cactus chair, we pinpoint the pieces that defied convention and came to embody Postmodernism.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Vitra Schaudepot. Radical Design

Classé dans D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie, F. 19ème et 20ème siècles

Unistra. La FSU pour H. Michel

21 novembre 2016. Communiqué du SNCS et du SNESUP sur les résultats des élections du 17 novembre à l’Université de Strasbourg.

p1550732Cliquer sur l’image pour l’agrandir

… « En ce qui concerne les collèges enseignants-chercheurs, malheureusement, les conditions dans lesquelles la campagne électorale s’est déroulée apparaissent inquiétantes. Plusieurs faits à la limite de la légalité sont à déplorer : utilisation indirecte des moyens de communication de l’université au service d’une liste, appel de doyens ès qualité ou de directeurs d’unité sur les listes de diffusion internes toujours en faveur de cette même liste, pressions individuelles, collecte hiérarchique des procurations… La charte électorale et avec elle la démocratie ont été bien écornées.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Unistra. La FSU pour H. Michel

Classé dans Non classé

Unistra. M. Deneken va gagner

13 décembre 2016, élection à la présidence de l’université de Strasbourg. La date limite de dépôt des candidatures et des professions de foi est fixée au 5 décembre 2016.

Suite de la chronique Hélène Michel peut gagner. Je fais l’hypothèse que Michel Deneken va gagner, qu’il l’emportera avec au moins 25 voix, 36 administrateurs étant électeurs.

p1550568Cliquer sur les images pour les agrandir

Le communiqué de presse du 18 novembre anticipe cette victoire : « le CA comptera 37 membres ». 37 membres : cela n’est possible que si Michel Deneken est élu président (il n’est pas aujourd’hui élu au CA puisqu’il n’a pas candidaté sur la liste L’université pour réussir). A l’inverse, Hélène Michel a été élue au CA et, si elle est élue présidente, le CA comptera 36 membres et non 37. Les communiqués de presse devraient toujours être relus pour ne pas commettre un tel acte manqué ! Actualisation le 22 novembre suite à un courriel reçu à l’instant : si Hélène Michel est élue, elle pourrait démissionner du CA et en resterait membre au titre de Présidente. Le suivant de liste deviendra membre du CA et ça fera bien 37 membres.

p1550676

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Unistra : les étudiants votent

Université de Strasbourg, élections aux conseils centraux. Scrutin des 22 et 23 novembre 2016 : collèges des étudiants. Deux questions. Combien de sièges l’AFGES emportera-t-elle au Conseil d’administration : 4 ou 5 sur 6 ? Pour quel(le) candidat(e) à la présidence les administrateurs AFGES voteront-ils le 13 décembre prochain : Hélène Michel ou Michel Deneken ?

Trois listes étudiantes pour les Conseils centraux : 6 sièges à pourvoir au conseil d’administration (et six suppléants), 14 sièges à la Commission de la formation et de la vie universitaire.

p1550724Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Unistra : les étudiants votent

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Je juge impossible et criminel

Casse de l’offre de formations à Besançon et à Dijon. Mais que fait donc la COMUE Université Bourgogne Franche-Comté ?

Dijon. Philippe Salvadori, doyen de l’UFR de Sciences Humaines : je juge impossible et criminel un tel plan de destruction des formations…

p1550722Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Je juge impossible et criminel

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Sciences humaines et sociales

Les Bouroullec : rêveries urbaines

Les frères Ronan (né à Quimper en 1971) et Erwan (né à Quimper en 1976) Bouroullec sont deux designers français. Diplômé de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, Ronan Bouroullec commence à travailler seul, puis il est rejoint en 1999 par son frère Erwan, quant à lui diplômé de l’École nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise (source Wikipédia).

p1550576Cliquer sur les images pour les agrandir

Les rêveries urbaines des Bouroullec : album de 26 photos. Exposition jusqu’au 22 janvier 2017, chez Vitra dans la Fire Station de l’architecte Zaha Hadid (chronique du blog et 23 photos)

Article du Point. Les frères Bouroullec travaillent depuis seize ans avec Vitra, concevant des pièces pour le bureau ou la maison (le fameux canapé Alcove, la chaise Belleville font partie des « must).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Les Bouroullec : rêveries urbaines

Classé dans D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues

Besançon : formations sacrifiées

Sauvons la qualité et la pluridisciplinarité de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Besançon : signer la pétition. Lettre ouverte : quel avenir pour les formations universitaires à Besançon ?

En septembre 2017, une dégradation sans précédent va avoir lieu dans les formations proposées aux jeunes de Franche-Comté. Alors que le nombre d’étudiants inscrits en Licence est en nette augmentation depuis 2 ans et que cette augmentation est amenée à se poursuivre dans les années à venir, la Présidence de l’Université réduit drastiquement l’enveloppe budgétaire allouée à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines.

Premièrement, des formations entières disparaissent : la musicologie, l’italien, le russe et le TAL (Traitement Automatique des Langues). La logique dictant ces coupes est purement économique : les moyens alloués aux formations universitaires étant réduits notamment en raison d’un désengagement progressif de l’État dans le financement de l’enseignement supérieur, la Présidence de l’Université supprime des pans entiers de l’offre proposée aux jeunes de la région.

Cliquer sur les photos (mars 2010) pour les agrandir

SONY DSC

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales