SPC, Paris 3 : le CA sous pression

Le Conseil d’administration de Sorbonne nouvelle Paris 3, université membre de la COMUE Sorbonne Paris Cité, est convoqué le 16 décembre 2016 pour débattre de la feuille de route : Construire une nouvelle université.

p1570142Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le CA devra donner son avis sur cette feuille de route de 23 pages. La présidence de l’université attend un avis positif. Le CA donnera-t-il un avis négatif, signifiant par là qu’il est hostile à la fusion des universités Paris 3, Paris 5 et Paris 7 ? Un fait : le CA est sous pression.

Communiqué du 13 décembre 2016 : la communauté universitaire de Paris 3 s’oppose au projet de fusion

« La fuite en avant doit s’arrêter au Conseil d’Administration du 16 décembre. Les personnels, à travers les consultations organisées par les UFR, les étudiants à travers les élections de leurs représentants aux conseils centraux, les instances représentatives de l’université (Comité Technique et Conseil Académique) se sont prononcés massivement cette semaine contre le projet de fusion des universités Paris 3, 5 et 7 et la feuille de route qui sera présentée au Conseil d‘Administration le 16 décembre 2016. Les résultats sont sans appel« .

Lettre ouverte aux membres du Conseil d’administration de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3. Lettre du 14 décembre, signée par 14 directrices et directeurs de structures (départements, UFR, écoles doctorales).

« Le 16 décembre prochain, le CA de Paris 3 doit procéder à un vote impliquant l’Université Sorbonne Nouvelle dans un processus qui pourrait conduire à la création d’une nouvelle université issue de la fusion des Universités Paris 3, Paris 5 et Paris 7, et l’engageant, quoi qu’on puisse en dire, de façon presque irréversible.

Un tel engagement ne peut se faire sans que se soit mise en place une véritable réflexion collective, et sans qu’un projet de ce type, même à l’état d’esquisse ou de cap, ne soit porté par une adhésion au moins majoritaire des personnels (enseignant.e.s et administratifs) et des étudiant.e.s. Cette adhésion n’est pas seulement une exigence démocratique, elle est la condition indispensable pour créer une dynamique positive, seule capable de faire aboutir un projet d’une telle ampleur.

Or, ces conditions nécessaires ne sont actuellement pas réunies, de l’avis même des personnels et des usager.e.s de l’Université, ainsi que l’ont montré les élections étudiantes et les consultations organisées par plusieurs composantes de l’Université »

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “SPC, Paris 3 : le CA sous pression

  1. Mich

    Et pendant ce temps…
    Quelle surprise pour les Jurys de découvrir que les PV des soutenances de Thèses portent déjà l’en-tête « officielle » de l’Université Sorbonne Paris Cité, oui SPC.
    La caravane passe………
    M.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s