Un président, ça trompe…

Un président, ça trompe énormément. Compte rendu du CA de l’université de Bourgogne, 13 décembre 2016, par Mam’zelle SLU

Ce compte rendu de la délégation reçue le 13 décembre par le CA de l’université de Bourgogne est due à Léonie Olagnier, étudiante en lettres classiques et à l’origine d’une pétition pour le maintien des Lettres Classiques à l’UB.

Une dizaine de cars de CRS protégeait le CA de l’université de Bourgogne contre les dangereux rebelles…

Un « baroud d’honneur » déclare le Bien public qui a sans doute regardé dans sa boule pour l’année 2017 avant de venir mais qui reconnaît finalement que « les opposants n’ont pas dit leur dernier mot« …. Ce qui est amusant, c’est de voir Bonnin reprendre les termes du collectif (« sanctuariser ce volume d’heures« …)… après les coupes naturellement. Il n’a pas raté ses formations en communication.

Lire la suite sur le site de Sauvons l’université

Pour aller plus loin. Toutes les chroniques du blog sur le Président Alain Bonnin, sur les universités de Bourgogne et Franche-Comté.

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Arts Lettres Langues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s