G. Roussel. Fusion avec le privé !

Gilles Roussel, président de la CPU, critique les COMUE dans sa profession de foi. « Force est de constater que le système est encore loin d’être stabilisé et que les tensions entre visibilité internationale, ambition nationale et missions de proximité pour nos établissements ne sont pas encore complètement résolues. Les contrats de site et les regroupements sous leurs diverses formes ont fait évoluer les situations dans ce domaine. Néanmoins, il faut observer que l’outil ComUE n’est pas le « couteau suisse »

Gilles Roussel, président de l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée depuis 2012, critique la COMUE Paris-Est et préconise la création d’un établissement de type nouveau, avec 5 autres établissements dont un établissement privé. Un président de la CPU favorable à la fusion de son établissement avec une école privée d’ingénieurs, c’est nouveau, ça vient de sortir !

On apprend cette nouvelle inattendue en lisant le projet ISite FUTURE, déposé fin novembre 2016 par une partie des établissements de la COMUE (Paris-Est Créteil ayant été éjectée de l’ISite). Le projet scientifique, centré sur le thème de la ville de demain, est structuré autour de trois défis : la ville économe en ressources, la ville sûre et résiliente, la ville intelligente. Ce thème exclut plus des 2/3 des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’UPEM.

« L’ambition du projet à l’échelle internationale passe par la création d’un établissement de type nouveau qui réunira Ifsttar, UPEM, ESIEE Paris, EIVP, EAVT, en lien avec IGN (au titre de l’ENSG) et en association avec ENPC« . Ce n’est évidemment pas un hasard si l’ENPC n’est pas concernée par cet établissement de type nouveau ; elle y perdrait sa renommée !

L’établissement privé est l’ESIIE, l’école d’ingénieurs de la Chambre de commerce et d’industrie de région Paris Ile-de-France.

Son directeur, depuis 13 ans, est Dominique Perrin, professeur d’informatique. Celui-ci a été président de l’université de Marne-la-Vallée de 1997 à 2002. Polytechnicien (1968), il est proche de l’âge de la retraite obligée et devrait céder bientôt sa place. A Gilles Roussel, lui aussi professeur d’informatique et bientôt ancien président d’université ?

Chronique à suivre sur la trajectoire du nouveau président de la CPU.

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s