SPC. Feu vert pour la réflexion

Après les votes positifs de trois Conseils d’administration des universités membres de Sorbonne Paris Cité, la réflexion sur la feuille de route de la nouvelle université (fusion au 1er janvier 2019) va se poursuivre. J’aurais préféré qu’elle soit définitivement enterrée.

p1570150Cliquer sur les images pour les agrandir

p1570151

Précisions sur les votes à Paris 3 Sorbonne Nouvelle

19 administrateurs ont voté « oui » :

  • 8 enseignants-chercheurs, liste Carle Bonafous Murat
  • 2 BIATSS, liste Bonafous Murat1
  • étudiant liste UNI
  • 8 personnalités extérieures

16 administrateurs ont voté « non » :

  • 5 étudiants UNEF et Solidaires
  • 3 BIATSS CGT et sans étiquette
  • 8 enseignants-chercheurs liste d’opposition

1 abstention : BIATSS SGEN-CFDT

Commentaire d’un personnel : la communauté universitaire de la Sorbonne Nouvelle est majoritairement contre le principe de la feuille de route. Ce sont les 8 personnalités extérieures qui ont fait le résultat.

A Paris 7 Diderot, le CA n’a pu se tenir. Courriel du Collectif Force Faiblesse Opportunité Menace : Grave atteinte au fonctionnement démocratique de nos institutions. Copie aux membres du Conseil d’administration.

Rendre compte de la poursuite de la réflexion dans les deux ans qui viennent : c’est non ! De même que j’ai décidé d‘arrêter d’écrire des chroniques sur l’université de Strasbourg, je décide de ne plus publier de chroniques sur les regroupements d’établissements. J’ai écrit qu’ils n’allaient pas redresser l’Enseignement et la Recherche de France : aucune des COMUE n’a produit jusqu’ici de résultats probants en recherche et formation, démontrables au plan national et international. Ce serait un miracle qu’elles en produisent dans les années qui viennent !

Le temps de faire une révolution est venu : créer par fusion une quinzaine d’universités de recherche, dédiées aux 2ème et 3ème cycles, créer plusieurs centaines de nouveaux établissements, dédiés aux seuls 1er cycles (recomposant Licence universitaire, BTS et DUT, CPGE). Lire Le combat du blog.

Les 286 chroniques sur les PRES, devenus COMUE, demeurent, bien sûr, accessibles.

J’aime particulièrement la chronique du 14 février 2010, dédiée au PRES HeSam, devenue COMUE par la suite. Son échec état prévisible, même si l’union était née sous les auspices de Saint-Valentin. Le 17 novembre 2016, le conseil d’administration de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (seule université de la COMUE) a voté en faveur d’une sortie de la Comue Hesam.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “SPC. Feu vert pour la réflexion

  1. fred

    le vote s’est fait à bulletins secrets ! impossible de dire qui a voté oui ou non !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s