Les IUT dans leur tour d’ivoire

50 ans de réussite. Le réseau des 113 IUT a fêté ses 50 ans en 2016 (autre site: le portail des IUT). J’ai participé avec plaisir au colloque des 50 ans de l’IUT de Reims (communication: Licences pros : quel avenir ?)

Pour l’avenir, le réseau propose, dans un document de 70 pages, d’expérimenter, à la rentrée 2017, 10 à 15 parcours technologiques du grade de licence en IUT (un engagement nouveau pour la formation des cadres intermédiaires* et pour contribuer à une meilleure employabilité au niveau Licence**). Le document fixe également 50 objectifs : pour une voie technologique universitaire d’avenir.

p1570159Cliquer sur les images pour les agrandir

Ce document est décevant. Le réseau pense son avenir à l’intérieur d’une tour d’ivoire, le bel et bon IUT. Il n’a pas compris qu’il n’est pas seul sur le territoire du 1er cycle. Il n’a pas compris qu’il faut aujourd’hui penser et réaliser une réforme de l’ensemble du premier cycle (DUT, BTS, Licence universitaire, CPGE). Pourquoi ? Parce que le quinquennat qui se termine a échoué à diplômer du supérieur 50% de jeunes dans les nouvelles générations (la France reste collée à 43-44%). Parce que ce quinquennat, recordman de la démagogie, a porté l’objectif de 50% à 60% ! Enterrer le rapport STRANES.

Le réseau a échoué à obtenir, il y a plus de dix ans, la création d’une licence technologique. Il ne trouve rien de mieux aujourd’hui que d’en proposer un ersatz : pouvoir décerner, à titre expérimental, le grade de licence, composé d’un DUT en 2 ans puis d’une licence professionnelle en un an (rappelons que la licence professionnelle a été fondée en 1999).

p1570160

Cette nouvelle architecture parait être une bonne idée. Le document répète des arguments forts.

  • Pour répondre à ces enjeux, les IUT souhaitent proposer un parcours complet au grade de licence, qui permettra aux apprenants d’acquérir les compétences indispensables pour contribuer à la compétitivité des acteurs socio-économiques de notre pays. Il s’agit d’améliorer la lisibilité du parcours DUT + LP en termes de continuité, de complémentarité et de préparation à l’insertion professionnelle.
  • Dans l’immédiat, l’objectif n’est pas de créer un nouveau diplôme mais bien d’adapter les diplômes existants (DUT et LP) pour proposer un parcours original, exigeant, technologique et sécurisé sur 3 ans pour lequel les premières expérimentations pourront être lancées dès 2017. Perméable avec les diplômes de niveau L, il s’appuiera sur les savoir-faire pédagogiques qui assurent la réussite des étudiants. Le cahier des charges, qui fixe un cadre très large, favorisera l’innovation pédagogique, l’ouverture internationale et les interactions avec l’environnement professionnel.
  • L’objectif premier de ce parcours est de mener les étudiants vers l’insertion professionnelle à Bac +3 par un parcours sécurisé, dont l’alternance sera un levier fort. Au-delà de la simple expérimentation, ce projet pourra être largement diffusé dans les IUT, il entre parfaitement dans le périmètre des actions soutenues par le PIA 3.
  • Un parcours exigeant et sécurisé jusqu’au grade de licence, labellisé par le réseau français des IUT. Obtention du DUT au terme du semestre 4 permettant de poursuivre automatiquement le parcours jusqu’au grade de Licence dans une LP du réseau des IUT (cf. position des Présidents en note), obtention du label au terme du semestre 6. Démarche d’accompagnement à la réussite formalisée avec l’étudiant.
  • Un recrutement diversifié. Recrutement post bac de bacheliers technologiques et généraux ayant un projet d’insertion professionnelle. Accueil favorisé des bacheliers technologiques (taux d’appel ≥ taux de candidatures). Possibilité d’intégrer le cursus en deuxième année (S3) pour les étudiants ayant valide au moins 2 semestres (60 ECTS) de licence (sur procédure Validation d’Acquis) ou par un système de  réorientation en S2 Passerelles : S2 intensif permettant l’entrée en S3 pour les étudiants ayant valide un S1, …

Le recrutement diversifié : quotas de bacheliers technologiques en IUT. La fronde des directeurs et des présidents d’IUT : non aux quotas imposés d’en haut (communiqué du 2 février 2016). Que signifie ci-dessus : taux d’appel égal ou supérieur au taux de candidatures ?

Synthèse des arguments en faveur du nouveau parcours. Les étudiants en veulent toujours plus : selon la dernière enquête auprès des diplômés de DUT, 89% d’entre eux poursuivent des études pendant au moins une année (exemple : obtention de la licence professionnelle). Les IUT ont le corps enseignant adéquat pour organiser une 3ème année (adéquat en qualité, sinon en quantité). Les partenaires économiques du réseau jouent parfaitement le jeu, en particulier pour l’alternance. La majorité des licences professionnelles se trouvent en IUT.

En fait, il s’agit d’une fausse bonne idée. Fausse bonne idée que celle de la fluidité des parcours (objectif 12)

p1570153« La non linéarité d’un parcours doit être appréhendée comme une richesse de l’enseignement supérieur ». Non, non et non ! Marre des passerelles ! Elles signent un échec : celui de l’organisation de parcours linéaires en 1er cycle. Elles ne concernent de fait qu’une minorité des étudiants. Leur organisation et leur mise en œuvre demandent un temps fou. Elles font perdre du temps aux étudiants et leur font croire qu’ils ont droit à des réorientations, et encore à des réorientations, aux frais de la princesse (les contribuables). La non linéarité des parcours n’est pas une richesse, elle est un gaspillage de deniers publics.

Fausse bonne idée que celle de penser qu’une augmentation des flux en DUT est possible (objectif 19).

p1570154Le réseau des IUT se moque ! On n’augmente pas les flux d’un coup de baguette magique ! Depuis 10 ans, le nombre de DUT délivrés reste scotché dans les 46.000. Après une importante progression, le nombre de licences professionnelles semble se stabiliser à moins de 50.000 diplômes délivrés.

Fausse bonne idée que celle d’un parcours sécurisé : « obtention du DUT au terme du semestre 4 permettant de poursuivre automatiquement le parcours jusqu’au grade de Licence dans une LP du réseau des IUT ». Un parcours sécurisé (pas de sélection entre le DUT et la licence professionnelle) a pour objectif de faire progresser le taux de poursuite d’études en licence professionnelle… mais dans les seules licences pros du Réseau des IUT. Il s’agit, dit d’une autre manière, de créer une clientèle captive. Bien au chaud dans la tour d’ivoire !

Il y a en effet un problème pour les IUT : la licence professionnelle est moins attractive qu’il y a quelques années. Devenir des diplômés de DUT. 13ème enquête nationale (diplômés de 2013, enquêtés en 2015). « Les licences professionnelles représentaient 11% des poursuites d’études post-DUT chez les diplômés 2001 et ont connu une croissance vertigineuse jusqu’à la 7e année d’enquête pour atteindre 36% des études post-DUT. Cette période de croissance prendra fin dès la 8e enquête où pour la première fois, le poids des licences professionnelles recule. Cette baisse s’est encore accentuée pour les diplômés de 2009 où 31,3% ont poursuivi en licence professionnelle; depuis le taux s’est stabilisé autour des 30% » (29,6% pour les diplômés 2013).

p1570164

29,6% des diplômés de DUT 2013 ont poursuivi leurs études en licence professionnelle. Ce qui veut dire qu’une très large majorité des inscrits en licence professionnelle ne vient pas d’un DUT obtenu en IUT (diplômés de BTS, de deux ou 3 années de licence générale, d’un diplôme plus élevé ; salariés en formation tout au long de la vie). Le réseau des IUT doit ouvrir les yeux : il existe des licences professionnelles dans d’autres composantes universitaires que les IUT.

Quand une idée est une fausse bonne idée, il faut très vite ne plus y penser.

 

Notes. Note* Quand on propose une réforme visant une meilleure insertion des diplômés sur le marché du travail, c’est indispensable de se référer à la nomenclature de l’INSEE (professions et catégories socioprofessionnelles dite PCS), modifiée en 1982 et réformée à la marge en 2003. Ainsi, la catégorie « cadres intermédiaires » n’existe plus, ; elle a été remplacée par celle des professions intermédiaires.

Note** L’Union nationale des présidents d’IUT (représentants des partenaires économiques) est d’accord sur le principe, mais non sur le nom de ce bac+3.

« Les Présidents d’IUT adhérent sans réserve à ce projet du Réseau IUT. Ils apprécient notamment les objectifs d’amplifier les acquisitions de compétences à l’international, et la sensibilisation au management et à la gestion pour les formations secondaires. Ces axes faciliteront l’employabilité, la mobilité et la réussite des étudiants tant en France qu’a l’étranger. Aujourd’hui les besoins des entreprises ont évolué du fait de l’internationalisation et il y a de forts besoins en cadres intermédiaires à Bac+3. C’est pourquoi les Présidents d’IUT souhaitent que le Ministère s’approprie ce projet, voire une évolution après expérimentation en un nouveau cursus de trois ans, en conférant aux IUT, dans le cadre de leur statut dérogatoire, l’autorité de délivrer un diplôme du grade de licence, et recommandent d’utiliser en communication l’appellation internationale de Bachelor IUT.

Ce terme bénéficie d’une attractivité plus grande auprès des étudiants et des familles et d’une large majorité d’entreprises, notamment celles ayant des implantations à l’étranger. Ce projet sera  d’autant plus efficient que des moyens seraient alloués par le Ministère pour ouvrir des places supplémentaires en IUT, comme cela a été fait pour l’augmentation de places en STS ».

 

Note*** Pour aller plus loin : 183 chroniques du blog sur les IUT.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s