Enseignants en Sciences au 19ème

Publication, aux PUN Éditions universitaires de Lorraine, du dictionnaire de la Faculté des sciences de Nancy, sous le titre Les enseignants de la Faculté des sciences de Nancy et de ses instituts. Dictionnaire biographique (1854-1918).

Cet ouvrage de 600 pages rassemble les notices biographiques sur les 160 enseignants – professeurs, maîtres de conférences, chargés de cours & chefs de travaux – en poste à la faculté des sciences entre 1854 et 1918.

27000100403450lCliquer sur l’image pour l’agrandir

Il est le fruit d’un travail collectif de longue haleine mené par une équipe interdisciplinaire de chercheurs : Yamina Bettahar, Françoise Birck, Étienne Bolmont, Jean-René Cussenot, Virginie Fonteneau, Josette Fournier, Fabien Knittel, Armelle Le Goff, Laurent Le Meur, Christian Molaro, Philippe Nabonnand, Louis Patard, Laurent Rollet & Martina Schiavon.

« L’histoire de la Faculté des sciences de Nancy est liée à la mise en œuvre de politiques gouvernementales fluctuant au rythme des changements de régimes politiques, de leurs différentes visions de l’organisation spatiale et des finalités d’un enseignement supérieur contrôlé par l’État. Elle est celle de la construction d’une université de province dans un territoire fortement marqué par les guerres de 1870 et de 1914-1918. Au cours de cette histoire, la Faculté des sciences de Nancy a compté des savants importants – tels Hervé Faye, Victor Grignard, Élie Cartan ou Lucien Cuénot – et a joué un rôle de premier plan dans le développement de formations de sciences appliquées en France. À travers ses instituts techniques (chimie, géologie, électrotechnique) et ses écoles spécialisées (laiterie, brasserie), précurseurs des principales écoles d’ingénieurs actuelles, elle s’est peu à peu construit une identité scientifique qui marque encore aujourd’hui celle du pôle scientifique nancéien.

Ce dictionnaire biographique propose de découvrir le parcours de 160 enseignants qui, à un degré ou un autre, ont apporté leur contribution à la vie de la faculté. Il s’intéresse à tous les enseignants quels qu’aient été leurs apports à la science, leurs domaines de spécialisation ou leurs statuts – professeurs et maîtres de conférences mais aussi chargés de cours, chargés de conférences, chefs de travaux. On y trouvera tout autant des notices biographiques sur les chimistes, mathématiciens, physiciens et biologistes de la faculté des sciences que sur les enseignants de foresterie, histoire coloniale, géographie agricole, apiculture, malgache ou arabe.

L’ambition de ce livre est d’étudier, par le biais de ses acteurs, le développement d’une faculté de sciences de province confrontée à l’hégémonie des institutions parisiennes. Il s’agit ainsi de donner une image globale du fonctionnement de cette institution entre 1854 et 1918 et de la situer au sein d’un système local d’enseignement comprenant non seulement les autres facultés, mais également le Lycée de Nancy, les écoles professionnelles, les écoles de commerce, les établissements d’enseignement agricole ou encore les entreprises locales ».

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s