Lille. La comtesse et son Hospice

Hospice Comtesse, Lille. Fondation en 1237 par Jeanne de Constantinople, comtesse de Flandre de 1205 à 1244. Album de 22 photos (1 décembre 2016).

« Jeanne réalise l’hôpital dans l’enceinte de son propre palais ; elle le dote richement. En 1243, elle lui fait don des moulins de Lille et de Wazemmes ainsi que du droit de banalité des moulins qu’elle possède sur toute la banlieue de Lille et que l’on appelait la Mannée de Lille. Par la suite, ce droit fut confirmé par les différents souverains régnant sur la Flandre jusqu’à son abolition en 1789. En 1245, les frères et sœurs de la communauté adoptent la règle de saint Augustin.

obmh2i0kznazilr8zrd3osdta56w7ulabnuzvfocotvmxrk0_to4jzqzlzwwCliquer sur l’image pour l’agrandir

De l’établissement primitif réservé aux malades pauvres, aux pèlerins et aux passants, il ne reste rien, un incendie dans la nuit du 11 avril 1468 l’ayant entièrement détruit. La salle des malades est reconstruite entre 1468 et 1472 et le rez-de-chaussée du bâtiment de la communauté religieuse des Augustines entre 1477 et 1482. À la suite d’un nouvel incendie, le 17 mars 1649, on élève ou reconstruit l’étage du bâtiment de la communauté pour abriter le dortoir des sœurs (1649-1652).

De 1652 à 1657, on termine les travaux en bâtissant une nouvelle chapelle rehaussée et séparée de la salle des malades par un jubé suivant les recommandations du concile de Trente.

La salle des malades est une vaste salle oblongue en pierre de Lezennes, couverte d’un berceau lambrissé, qui s’apparente à la salle des pôvres de l’Hôtel-Dieu de Beaune. Chaque malade dispose d’un lit et d’une niche creusée dans le mur.

nznxp_sh-uqaeer7gorrgzzch_u1yxed8mpareqmn_qultgmlxupigoj3run

D’une sobriété décorative, cette salle lumineuse se prolonge par la chapelle à vaisseau unique coiffé d’une charpente lambrissée à caissons, reconstruite et décorée entre 1653 et 1703. À cette fin, Arnould de Vuez est sollicité pour exécuter le tableau du maître-autel, La présentation de la Vierge au temple, et treize toiles destinées à garnir les murs »…

_4pmtlwishmtk1obmjct_tjrj2j1b7k9kophhrkfgm63ubcjbxytjjowpgcs

« Jeanne de Flandre ou Jeanne de Constantinople était la fille ainée de l’empereur Baudouin de Constantinople et de Marie de Champagne.

Ses parents étant morts aux Croisades, elle est élevée à Paris sous la tutelle du roi Philippe Auguste, qui la marie à Ferrand de Portugal en 1212. Ce dernier se tourne vite contre son suzerain français, provoquant une guerre qui se termine par la défaite de Bouvines et l’emprisonnement du jeune comte. Jeanne gouverne alors seule la Flandre et le Hainaut. Elle doit affronter la rivalité avec sa propre sœur Marguerite, puis la sédition de ses comtés menée par un imposteur qui prétend être son père. À l’issue de cette guerre civile, son époux Ferrand est libéré, mais meurt peu après. Elle épouse en secondes noces Thomas de Savoie. Jeanne décède en 1244 à l’abbaye de Marquette.

La comtesse Jeanne a mené une politique favorable au développement économique de ses comtés et octroyé de nombreuses chartes de franchises aux cités flamandes. Elle a joué un rôle important dans le développement des ordres mendiants, des béguines, les Victorines et les communautés hospitalières dans ses comtés, sans pour autant négliger les ordres traditionnels. Sous son règne, les fondations féminines, rares auparavant, se sont multipliées, transformant la place des femmes dans la société et dans l’église ».

agaud9n7vopfsgva7tfdx4lpkij7nsuej4bkff3g3xuchnqq2o1nzu-6dnpw

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Médecine Pharmacie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s