Jean Gerson, 30 ans en 1393

Jean Gerson, 1363-1429, source et citations : Wikipédia. Chronique à l’occasion d’un séminaire d’Isabelle Fabre dans le Master d’Études Médiévales Interdisciplinaires de Strasbourg.

« Jean Gerson, universitaire, théologien, prédicateur, homme politique français des XIVe et XVe siècles. Il fut chancelier de l’Université de Paris de 1395 jusqu’en 1415 et, à ce titre joua un rôle majeur dans les troubles politiques opposant le Duc d’Orléans au Duc de Bourgogne, par la suite Armagnacs et Bourguignons, ainsi que dans la crise découlant du grand schisme d’Occident.

1363 (13 décembre). Naissance de Jean Charlier à Gerson, près de Rethel. Ses parents étaient d’une famille d’un bourg rural où la présence monastique était forte. Ils appartenaient à la paysannerie éduquée et possédaient quelques terres dont héritèrent leurs 12 enfants… L’origine modeste de Gerson ne doit pas étonner : les difficultés démographiques de la fin du XIVe et du début du XVe favorisèrent l’ascension sociale d’esprits brillants issus de couches sociales moins favorisées.

220px-jean_gerson_sorbonne_statueJean Gerson par Joseph Félon dans une niche de la façade de la Chapelle de la Sorbonne

1377 (14 ans). Après de premières études dans un monastère proche de la maison familiale puis à Reims, Jean Charlier de Gerson fut envoyé à Paris au fameux collège de Navarre.

1382 (19 ans). Après cinq années de cours, il obtient une licence ès arts.

1383 (20 ans). Il entreprend ses études théologiques avec deux célèbres professeurs, Gilles des Champs et Pierre d’Ailly, recteur du collège de Navarre, chancelier de l’Université, et ensuite évêque du Puy, archevêque de Cambrai et cardinal. Remarqué pour ses talents par l’Université, il fut élu procurateur de la nation de France en 1383, puis en 1284

1384 (21 ans). Il devint bachelier en théologie.

1387 (24 ans). Trois années plus tard, il est impliqué avec le chancelier d’Ailly dans le cas d’un appel auprès du Pape. Jean de Montson, un dominicain aragonais récemment reçu docteur de théologie à Paris, avait été en 1387 condamné par la faculté de théologie en raison de son enseignement établissant que la Vierge Marie, comme tous les descendants d’Adam, était née avec le péché originel. Les Dominicains, qui étaient des opposants farouches de la doctrine de l’immaculée conception, furent exclus de l’Université.

Jean de Montson fit appel au Pape Clément VII à Avignon, et Pierre d’Ailly, Gerson et les autres délégués, bien que personnellement acquis à la doctrine de l’Immaculée conception, étaient contents d’introduire leur cas pour s’assurer des droits légaux de l’université à évaluer ses professeurs de théologie. À la suite de son voyage à Avignon, il mit un zèle majeur à spiritualiser les universités, à reformer la morale du clergé, et à mettre fin au schisme qui divisait l’Eglise.

1392 (29 ans), Gerson est reçu licencié-ès-théologie.

1394 (31 ans). Il obtient le doctorat en théologie.

1395 (32 ans). Chancelier de l’université de Paris (jusqu’en 1415). Lorsque Pierre d’Ailly fut nommé évêque du Puy en 1395, Jean Gerson devint son successeur dans la charge de chancelier. Il fut aussi nommé chanoine de Notre Dame de Paris. Afin de lui assurer un train de vie suffisant, Philippe le Hardi, le duc de Bourgogne, le fit également élire doyen de Bruges.

À cette époque, l’Université de Paris était au sommet de sa renommée, et son chancelier était évidemment un homme éminent en France mais aussi dans toute l’Europe, ayant juré de maintenir ses droits contre les rois et même les papes, et dédié à conduire les études et l’éducation d’une foule d’élèves provenant de toute la chrétienté.

Sa fermeté fut la même dans ses rapports avec l’Église : en même temps qu’il se montrait l’adversaire de toute hérésie, principalement aux conciles de Pise et de Constance, il soutenait avec force les libertés de l’église gallicane, et combattait le relâchement de la discipline ».

Lire la suite de la biographie dans Wikipédia

Lire aussi toutes les chroniques Elles/Ils ont eu 30 ans en…

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s