Trois publications sur Jean Gerson

27 janvier 2017, à l’occasion du séminaire d’Isabelle Fabre dans le Master d’Études Médiévales Interdisciplinaires de Strasbourg. Trois publications en ligne d’Isabelle Favre, d’Isabel Irribaren, de Yelena Mazour-Matusevich

Isabelle Fabre, La Doctrine du chant du cœur de Jean Gerson : Édition critique, traduction et commentaire du Tractatus de canticis et du Canticordum au pèlerin, Droz, Genève, 2005, 661 pages (reproduction de la thèse soutenue à Paris-IV Sorbonne sous la direction de Michel Zink, Collège de France ; table des matières en fin de document). Isabelle Fabre est professeur des universités en langue et littérature françaises du Moyen-Âge à Paul Valéry Montpellier 3.

p1000186Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Isabel Iribarren est professeur des universités en en Histoire de l’église médiévale et histoire de la philosophie médiévale à l’université de Strasbourg. Le Paradis retrouvé : l’utopie linguistique de Jean Gerson, Revue de l’histoire des religions, 2 | 2014, Langue et autorité théologique à la fin du Moyen Âge, pages 223-251.

« En focalisant sur l’usage que Jean Gerson fait de la langue vulgaire, cet article cherche à ramener la portée de la vision gersonienne des langues à l’histoire de la spiritualité à la fin du Moyen Âge, au-delà de son importance pour l’histoire de la philosophie, déjà signalée par Zénon Kaluza dans son importante contribution sur le célèbre statut parisien de 1340. Entendue dans une perspective rhétorique et casuistique, la question du langage pour Gerson s’inscrit dans une histoire du salut où l’enjeu est de réduire la discorde régnante dans les écoles et dans l’Église à la concorde d’une théologie de type affectif ancrée dans la simplicité du cœur. Dans cette optique, le français ressort comme un langage plutôt adapté à une aspiration aussi universelle que la contemplation mystique.

Au début du xve siècle, Jean Gerson recourait dans son œuvre écrite et oratoire tantôt au latin tantôt au français en fonction du sujet traité et du public visé. Ceci n’est ni une surprise ni une nouveauté pour les historiens médiévistes qui s’intéressent à la figure de Gerson ou à l’histoire doctrinale et politique de la France médiévale. Ce n’est pas une surprise que le chancelier de l’Université de Paris et célèbre prédicateur qui entame une réforme des études théologiques pour faire place à une plus grande affectivité de type mystique soit sensible aux risques que comporte un mauvais choix de langage en matière doctrinale ».

Yelena Mazour-Matusevich est professeur à University of Alaska (Fairbanks). La position de Jean Gerson envers les femmes, Le Moyen Age, 2006/2 (Tome CXII), pages 337-353.

« L’attitude du célèbre chancelier de Paris Jean Gerson envers les femmes et la spiritualité féminine est très complexe et même contradictoire, d’où le fait qu’on l’ait traité aussi bien de misogyne que de défenseur des femmes. Il est vrai cependant que jusqu’à aujourd’hui Gerson semblait avoir plus d’accusateurs que d’avocats. La question de l’attitude de Gerson envers les femmes est d’habitude discutée en relation avec sa prise de position envers les femmes mystiques, son soutien à Jeanne d’Arc, sa critique du Roman de la Rose et ses relations avec ses sœurs. Dans cette étude on abordera également quelques autres aspects du problème qui, espère-t-on, aideront à se forger une opinion plus nuancée sur ce sujet. L’étude se fonde sur plusieurs textes gersoniens où les femmes apparaissent dans toutes sortes de rôles sociaux, comme épouses, sœurs, mères, religieuses et, ce qui est d’une importance particulière pour nous, comme dévotes indépendantes ».

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s