Jean Rolin. 30 ans en 1438

Jean Rolin (1408-1483). « Il hérita de son père, Nicolas Rolin, le goût du lucre et de l’âpreté au gain (chronique Nicolas Rolin, 30 ans en 1406). Sa politique épiscopale fut entachée de bisbilles avec sa famille. De ses liaisons féminines, il eut deux enfants. Il fut peu présent à Autun, plus souvent à Rome où il ne participa à aucun conclave, toujours à l’affût de subsides ».

Source et citations : Wikipédia. Arbre généalogique des Rolin. Dans le musée d’Autun : deux statues et un tableau (album de 9 photos).

1408. Naissance. Jean Rolin est le fils de Nicolas Rolin et de Marie des Landes, et le filleul du duc Jean Ier de Bourgogne, dit Jean sans-Peur.

p1460356Cliquer sur les images pour les agrandir

1421 (13 ans). Curé de Saint-Quiriace de Provins.

1422 (14 ans). Chanoine de Besançon.

1426 (18 ans). Chanoine de Saint-Gery de Cambrai et d’Autun.

1427 (19 ans). Archidiacre d’Autun, puis confesseur du dauphin (devenu depuis le roi Louis XI).

1428 (20 ans). Docteur en droit civil, université de Bologne.

Après 1428. Bachelier et licencié en décret, université de Paris.

Après 1429. Louvain.

1430 (22 ans). Prébende à Langres.

1431 (23 ans). Protonotaire apostolique. Prieur de l’abbaye Saint-Marcel-lès-Chalon. Évêque de Chalon-sur-Saône.

1436 (28 ans). Évêque d’Autun….

p1460361

1442 (34 ans). À force de manœuvres, il dépouille l’abbé Jean Petitjean de l’abbaye Saint-Martin d’Autun et en devient le premier abbé commendataire. Il fonde la chapelle Saint-Vincent à la cathédrale Saint-Lazare d’Autun

1448 (40 ans). Il est créé cardinal par le pape Nicolas V  au titre in Coelis-Monte.

Abbé de l’abbaye Saint-Marcel-lès-Chalon, de l’abbaye Saint-Étienne de Dijon, de l’abbaye Saint-Michel d’Anvers (en) et de l’abbaye Notre-Dame de Goaille, premier abbé commendataire de l’abbaye de Balerne.

1459 (51 ans). Il fonde  la chapelle Saint-Léger à la collégiale Notre-Dame de Beaune.

1469 (61 ans). Il fait bâtir la flèche de la cathédrale Saint-Lazare d’Autun. Il est un des protecteurs de Jean Hey, dit le Maître de Moulins, dont le tableau La Nativité au cardinal Rolin est visible à Autun au musée Rolin. Il est aussi le commanditaire de plusieurs manuscrits enluminés dont trois commandés au Maître de Jean Rolin ».

p1460357

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Bourgogne Franche-Comté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s