Le professeur est absent

Durant ce second semestre de l’année universitaire 2016-2017, j’ai cours, en tant qu’auditeur libre, quatre jours sur cinq. Quatre cours de deux heures et ce durant douze semaines. 12 semaines, c’est la durée du semestre ! L’année universitaire est expédiée en 24 semaines (ou moins dans les universités qui ont des difficultés financières).

A l’heure du début du cours de cet après-midi, moins de la moitié des étudiants habituels étaient là. Les autres avaient appris par le secrétariat que le professeur avait eu un problème de train et qu’il ne serait donc pas présent. Aucun avertissement donné en ligne sur la plate-forme Moodle ; aucune annonce sur la porte de la salle de cours.

p1000233Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Une étudiante m’informe que le professeur sera également absent la semaine prochaine. Ce qu’il n’avait pas annoncé la semaine dernière !

Je résume : après deux séances de deux heures, deux séances annulées ; elles seront suivies d’une séance de deux heures puis ce sera la semaine de vacances d’hiver. Un calendrier plein de trous.

J’avoue que je suis fort mécontent et fort triste. Mécontent parce que le cours n’a pas eu lieu (je le trouve intéressant et bien fait) et que j’ai perdu une heure et demie pour aller à la fac et en revenir. Triste parce que ce sinistre épisode d’absence ne va pas se poursuivre éternellement.

Les étudiants ne vont pas toujours rester amorphes. Pour ce cours, ils sont coincés car ils doivent faire un exposé. Pour moi, c’est plus simple : je cesse d’aller à ce cours ; j’utiliserai les documents que le prof a mis en ligne et je ferai quelques lectures parmi les ouvrages indiqués en bibliographie. Auditeur libre, je ne passe pas les examens.

Pourquoi les enseignants-chercheurs ne voient-ils pas que leur avenir est incertain (dur, dur de ne pas pouvoir poser de questions dans un cours magistral qui dure deux heures : on est loin des cours inversés !) et qu’ils en ont encore moins s’ils ne respectent pas les étudiants. Invoquer la possibilité de rattrapages en fin de semestre est une parole vaine : les enseignants les utilisent pour caser leur dernier contrôle continu à une date qui aille à tous leurs étudiants.

L’étudiante, qui m’a informé de l’absence du professeur la semaine prochaine, me dit qu’elle en est à son second enseignant absent depuis ce matin.

Pour aller plus loin : toutes les chroniques du blog sur le calendrier universitaire et les modalités de contrôle des connaissances.

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences humaines et sociales

Une réponse à “Le professeur est absent

  1. Les étudiants sont habitués et comme « ça valide », pas de problème. Mais « ça cause » sur les plages l’été et dans les familles.
    « Ne dîtes pas à ma mère….elle me croit…. »

    Heureusement que cette situation n’est pas totalement généralisée. Il y a 7 ans j’ai été étudiant en master d’histoire des sciences, avec des cours principalement à la fac de sciences et quelques autres en lettres. Aucune absence d’enseignant et même un séminaire toutes les semaines ouvert à toute personne intéressée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s