Abbaye d’Hambye (Manche)

Abbaye d’Hambye (50, Manche). Sources et citations : 1. Arcisse de Caumont, Bulletin monumental, t. 4, Caen, Hardel, 1838, visite à Hambye, p. 112-122. 2. Wikipedia (ci-dessous).

Album de 43 photos (septembre 2016). Vidéo de l’abbaye (3’36 ») : vues aériennes filmées par drone.

p1520082Cliquer sur les images pour les agrandir

« Fondée en 1147 par le seigneur et baron du lieu, Guillaume Paynel, l’abbaye de Hambye est élevée en un siècle. Sous l’impulsion des « moines gris », moines bénédictins venus de la congrégation de Tiron dans le Perche, Notre-Dame de Hambye connaît alors une période florissante. Les donations affluent : rentes, dîmes, terres, églises avec leurs revenus…

La seigneurie de Hambye, quant à elle, est transmise au siècle suivant par Jeanne Paynel à son mari Louis d’Estouteville, glorieux défenseur du Mont Saint-Michel. Elle passe ensuite, avec le patronage de l’abbaye aux maisons d’Orléans-Longueville, puis de Matignon-Grimaldi, qui deviennent princes de Monaco.

Tombée en décadence à partir du XVe siècle, l’abbaye devient bien national en 1790 et le mobilier est dispersé aux enchères. L’église abbatiale elle-même est vendue en 1810 : elle sert alors de carrière de pierres, tout comme le cloître. Ce n’est qu’à partir de 1900 que l’édifice est classé monument historique. En 1956, des particuliers, les époux Beck, rachètent une partie des bâtiments.

p1520014

Architecture. Orientée, l’église reprend le plan traditionnel en forme de croix latine.

Le chœur présente un style simple et élégant. Il est composé de deux travées et d’un rond-point. Cinq chapelles rayonnantes (fin XIIe) s’ouvrent sur le déambulatoire. L’élévation est composée de 3 niveaux : les grandes arcades, le niveau intermédiaire percé des petites fenêtres des combles et les fenêtres hautes ornées d’un trilobe.

p1520048

Au nord du transept, la chapelle Saint-Michel, voûtée d’une croisée d’ogive, est surmontée par une tribune seigneuriale. À l’entrée on peut voir un chapiteau historié (XVème) représentant une scène de chasse.

p1520025

À la croisée, la tour carrée culmine à 30 mètres et servait de clocher.

p1520022

Réservée aux frères convers, la nef ne sera achevée qu’au tout début du XIVe siècle. Très étroite et très élancée, elle était à l’origine plus longue ».

p1520035

Pour les bâtiments conventuels et le cloître, se référer à la chronique de Wikipédia.

p1520064

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Bretagne Normandie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s