200.000 docteurs en France

Ceren Inan et Ronan Vourc’h, La situation des docteurs sur le marché du travail, Note d’information, n°17.03, février 2017, 8 pages. L’étude s’appuie sur les enquêtes Emploi 2010-2015 ou 2013-2015 de l’INSEE et concerne les 25-64 ans (lire la note méthodologique pour en savoir plus).

p1000860Cliquer sur les images pour les agrandir

Cette Note d’information, bien que très classique dans son traitement des données et sa recherche des facteurs explicatifs, toutes choses étant égales par ailleurs, est remarquable. Elle l’est parce qu’elle innove en créant une nouvelle catégorisation des emplois : actifs qui occupent des emplois « supérieurs » ou des emplois « très supérieurs ». Qu’est-ce ?

« Pour comparer de façon synthétique la situation d’emploi des salariés hautement diplômés, deux catégories d’emploi sont ici distinguées : emplois dits « supérieurs » et « très supérieurs ».

  • Un emploi « supérieur » est un emploi salarié de cadre ou assimilé, en CDI ou en tant que titulaire de la fonction publique,  avec une rémunération horaire nette supérieure ou égale à 17 euros [2569,8 nets pour une durée mensuelle correspondant à la durée légale du travail (35 heures par semaine, 151,166 heures par mois)].
  • Un emploi « très supérieur » est aussi un emploi salarié, en CDI ou en tant que titulaire de la fonction publique, mais en tant que cadre assumant des fonctions d’encadrement et ayant une rémunération horaire nette supérieure ou égale à 23 euros (3476,8 euros nets par mois).

p1000858

« Concernant l’occupation d’un emploi  supérieur, les docteurs se positionnent en moyenne entre les diplômés de niveau bac + 5 des universités et ceux des écoles : 47% des docteurs occupent un emploi supérieur, contre 50% des diplômés des écoles de commerce et 54% des diplômés des écoles d’ingénieurs (tableau 7). Les titulaires d’un diplôme de type master de recherche ou professionnel sont moins nombreux à occuper un emploi supérieur (respectivement 30% et 2 %) ».

De même, comparés aux diplômés des écoles d’ingénieurs et de commerce, les docteurs occupent en moyenne moins fréquemment un emploi très supérieur : 11% contre 17% des diplômés des écoles d’ingénieurs et 19% des diplômés des écoles de commerce. Parmi les titulaires d’un diplôme de type master (recherche ou professionnel), seuls 7% occupent ce type d’emploi »…

« A caractéristiques disciplinaires et d’employeur égales, le doctorat est compétitif par rapport aux formations d’ingénieurs ou commerciales »…

« Les femmes et les enfants d’ouvriers occupent moins souvent des emplois supérieurs et très supérieurs »…

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s