Echternach, le scriptorium

« L’abbaye d’Echternach devient un centre réputé de production de manuscrits enluminés du IXe au XIe siècle. Son scriptorium est connu dans tout le royaume franc. La réputation est telle que Charlemagne y envoie son écolâtre, Alcuin, s’y former avant d’ouvrir l’école palatine d’Aix-la-Chapelle. La minuscule caroline doit beaucoup à Echternach.

L’enluminure ottonienne à Echternach. Très liée à la royauté franque, l’abbaye décline rapidement lorsqu’elle perd ce patronage. Une restauration a lieu vers 971 lorsque l’empereur Otton y envoie une quarantaine de moines bénédictins de Trèves. Le monastère est de nouveau réformé en 1028 par la nomination de l’abbé Humbert et se retrouve sous la protection directe des empereurs et notamment d’Henri III du Saint-Empire. C’est durant ce nouvel âge d’or que sont composés, dans son scriptorium, le Codex Aureus d’Echternach, ainsi que le Codex Aureus de l’Escurial et les évangiles de Goslar. À une période légèrement postérieure est produite toujours sur place la Bible géante d’Echternach ».

Quatre manuscrits enluminés, réalisés dans le scriptorium.

codex-aureusCliquer sur les images pour les agrandir

« Le Codex Aureus d’Echternach, appelé aussi Évangéliaire d’Echternach (image ci-dessus), est un évangéliaire enluminé du XIe siècle, entièrement écrit en lettres d’or. Réalisé sous l’abbé Humbert, entre 1030 et 1050. Il est conservé depuis 1955 au Musée National Germanique à Nuremberg.

Le Codex Aureus Escorialensis (Codex d’or de l’Escurial ou Codex d’or de Spire) est un manuscrit sur parchemin de vélin commandé par l’empereur Henri, roi des Romains, en 1046. Cet évangéliaire est conservé à la Bibliothèque royale de l’Escurial en Espagne. Le manuscrit a été composé pour être offert par Henri III à la cathédrale de Spire, à l’occasion de la dédicace du maître-autel. Il contient la version de la Vulgate des quatre Évangiles.

copie-de-miniature-de-dedicace-montrant-lempereur-henri-iii-et-limperatrice-agnes-devant-la-vierge-tronant

Les Évangiles de Goslar, appelés aussi Évangiles d’Henri III ou Codex Caesareus Upsaliensis est un manuscrit enluminé contenant les évangiles, réalisé vers 1050 sur commande de Henri III du Saint-Empire à destination de la cathédrale de Goslar en Allemagne. Il est actuellement conservé à la Bibliothèque de l’université d’Uppsala.

codex-caesareus-henri-iii-offering-the-book-to-simon-jude

La Bible géante d’Echternach est un manuscrit enluminé de l’époque romane. Cette bible a été écrite pendant l’abbatiat de Réginbert, entre 1051 et 1081. Elle est actuellement conservée à la Bibliothèque nationale de Luxembourg ».

bible-geante-dechternach

Sources et citations de la chronique : Wikipédia.

Lire également les chroniques précédentes sur Echternach (février 2017) : La villa romaine, L’abbatiale Saint-Willibrord, devenue basilique.

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Suisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s