Haguenau, St-Nicolas (12-15èmes)

Suite des chroniques sur l’Histoire médiévale (212 chroniques à ce jour), sur l’Art médiéval (art roman, art gothique, 112 chroniques). Église Saint-Nicolas de Haguenau (Bas-Rhin) : extérieur et saint-sépulcre (24 photos), intérieur (44 photos).

1152. Frédéric 1er Barberousse est couronné empereur en 1152. Il veut doter la ville de Haguenau d’un refuge pour les nombreux pèlerins qui s’y rendent pour vénérer et admirer les insignes impériaux sis dans la chapelle impériale du château de Hohenstaufen.

1189. L’empereur fait rédiger un édit selon lequel il faut construire un établissement qui aurait à assurer du pain pour les pauvres et un abri pour les voyageurs sans ressources et sans asile. Le tout placé sous le patronage de Saint Nicolas et géré par des religieux : les prémontrés. Cet hospice est situé en dehors de la première enceinte de la ville et son sanctuaire devient l’église paroissiale du quartier nord d’Haguenau.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Vers 1300. De l’édifice de la fin du 12ème, il reste la base de la tour romane, englobée au début du 14ème dans l’église gothique.

Entre 1350 et 1380. Le saint-sépulcre monumental, en grès doré à l’origine, provient de l’église Saint-Étienne de Strasbourg. Il assurait une fonction liturgique : l’usage voulait que l’on déposât du Vendredi-saint au dimanche de Pâques les Saintes Espèces. La cavité où l’on mettait les hosties est visible dans le flanc du Christ. Le saint-sépulcre est constitué d’un encadrement architecturé gothique à trois travées verticales , d’un tombeau en façade avec trois soldats endormis.

1424. L’église est agrandie.

Caractéristiques de l’édifice : longue nef de onze travées, colonnes cylindriques supportant des chapiteaux décorés de feuillages (ceux-ci diffèrent d’un pilier à l’autre), pas de transept, chœur profond de trois travées comme dans les églises conventuelles de l’époque.

16ème siècle. Le Christ sous le pressoir, relief en grès. Il illustre la parole de Saint Augustin : « le Christ est la plus noble des grappes qui fut soumise au pressoir. Il donne jusqu’à sa dernière goutte de sang pour nous ».

1535. Le couvent de l’hôpital et l’église sont vendus par les Prémontrés à la ville.

1643. Les Prémontrés rachètent l’église et le couvent.

18ème siècle. Les stalles et lambris ornant le chœur de l’église proviennent de l’abbaye de Neubourg. Ils comportent deux styles différents. Le premier ensemble est constitué de lambris avec stalles de style Louis XV, alors que le second ensemble est  de style Louis XVI.

19ème siècle. L’abbaye cistercienne est dispersée en 1802. Les habitants d’Haguenau acquièrent le mobilier.

Les statues (en bois) représentent les 4 premiers pères de l’Église (entre le 4ème et le 6ème siècle) : Saint Augustin, Saint Ambroise, Saint Jérôme, Saint Grégoire le Grand.

Textes des cartouches, présents sous chacune des statues

Saint Jérôme. Symbole : le lion symbolise le désert où il vivait ; le crâne rappelle que tout homme est confronté à la mort.

Saint Grégoire. Il fut Pape. Il porte la tiare (triple couronne) et brandit la triple croix ; il inventa les chantes grégoriens.

Saint Augustin. Symbole : sur une bible, un cœur couronné.

Saint Ambroise. Il fut évêque. Symboles : une bible et une ruche. « Nous devons être aussi actifs pour le rayonnement du royaume de Dieu que le sont les abeilles dans leur essaim ».

20ème siècle. Années 1950 et 1960. Les vitraux proviennent d’un atelier d’art sacré en Lorraine (Arthur Schouler de Saint-Avold).

Saint Nicolas

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s