Professorat en science politique

Communiqué de Thierry Mandon, 22 mars 2017. A la demande du ministre, Frédéric Sawicki a fait un état des lieux approfondi des modalités de recrutement et de carrière des enseignants chercheurs en science politique.

Rapport Sawicki, Pour une réforme des modalités d’accès au corps des professeurs de science politique, mars 2017, 26 pages. Il en résulte que les modalités spécifiques de recrutement en science politique, différentes des autres disciplines de sciences humaines et sociales, conduisent aujourd’hui à des blocages dans le recrutement et le déroulement de carrière des professeurs des universités et des maîtres de conférences dans cette discipline.

La règle du contingentement des postes de professeur [selon laquelle Le nombre total des emplois mis aux concours dans la discipline ouverts en application de l’article 46.1 ne peut être supérieur au nombre des emplois offerts au concours d’agrégation] affecte le recrutement en science politique et conduit à ce que des postes de professeurs vacants proposés par les universités ne soient pas pourvus  alors même que la science politique est classée parmi les disciplines « minoritaires » (moins de 400 enseignants-chercheurs, rapport sur les disciplines rares par F. Blaise, P. Mutzenhardt, G. Roussel, 2014).

Cette situation est donc particulièrement dommageable au moment où la science politique connaît une forte augmentation du nombre de ses étudiants notamment en raison de l’ouverture de nouveaux diplômes selon F. Sawicki.

Le rapport préconise la suppression, à titre expérimental, du contingentement, ainsi que de la distinction entre promotion et mutation sur le modèle des disciplines sans agrégation.

Bref commentaire. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pour faire simple, ne suffisait-il pas de supprimer le concours d’agrégation en science politique, d’homogénéiser le concours de recrutement avec celui de la plupart des disciplines ? Il semble donc que le rapporteur veuille protéger celles et ceux qui veulent le beurre et l’argent du beurre.

3 Commentaires

Classé dans E. Droit et Sciences politiques

3 réponses à “Professorat en science politique

  1. Gaston

    Commentaire limpide. Je me permettrai d’ajouter l’assertion suivante (que l’auteur veuille bien m’en excuser) : que dire des malheureux ( et nombreux) collègues des 3 premières sections du CNU qui patissent du « concours » d’agrégation, simulacre parmi les simulacres ?

  2. Jojo

    Eh oui, difficile de demander au rapporteur, devenu professeur des universités à 32 ans, deux ans après la soutenance de sa thèse de doctorat, grâce à l’agrégation de science politique, de scier la branche sur lequel il est assis… une précocité qui permet ensuite d’accéder à la 1ère classe ou à la classe exceptionnelle avec plus de 10 ans d’avance sur les collègues de disciplines voisines comme la sociologie ou l’histoire… la nouvelle science politique s’est construite dans l’éloignement d’avec les disciplines juridiques, mais n’oublie pas d’en conserver les avantages de carrière…

    • Frédéric Sawicki

      La commande du rapport portait sur la question du décontingentement pas sur l’avenir de l’agrégation. La mesure que je propose peut parfaitement conduire à une suppression de facto de l’agrégation si l’on n’en modifie pas les modalités de fonctionnement, en tout premier lieu le mode d’affectation des lauréats. Difficile de ne pas reconnaître là une réelle avancée par rapport à la situation actuelle. A titre personnel je suis favorable à une suppression du concours, à condition de maintenir le CNU, dont le candidat qui a le plus de chances de l’emporter en l’état à l’élection présidentielle préconise la suppression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s