FAGE, Urgence Jeunesse !

Présidentielle 2017. La FAGE lance un appel pour résoudre l’Urgence Jeunesse et fixe 10 priorités pour y parvenir

Pour aller plus loin : chroniques du blog sur la FAGE, depuis janvier 2009.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Introduction du document de la FAGE. « Quel avenir voulons-nous pour notre jeunesse ? Doit-on la considérer comme secondaire, ou au contraire doit-on en faire une priorité politique ? Allons-nous continuer de considérer les jeunes comme des observateurs passifs de la chose publique alors qu’ils veulent en être les auteurs et les acteurs ?

De par sa force, son jeune âge, sa motivation et son dynamisme, la jeunesse est synonyme d’espoir, de renouveau, de possibilité, de détermination. Pourtant aujourd’hui les jeunes sont délaissés, mis de côté, tant sur le plan social que politique. La jeunesse devrait être au cœur des programmes des candidats à l’élection présidentielle, mais le sujet n’est pas ou peu abordé, et lorsqu’il l’est, ce sont des considérations paternalistes qui sont misent en avant, comme en témoigne la volonté de certains candidats de revenir au service national obligatoire.

Avec un taux de chômage avoisinant les 25% chez les jeunes, renforçant encore les inégalités générationnelles et les injustices sociales, les 18-25 ans constituent ainsi une population particulièrement fragile. Et pourtant, nous pouvons constater chez les jeunes un potentiel d’engagement extraordinaire et une volonté d’innover au service d’une société de progrès. Voici les véritables enjeux à un investissement fort dans la jeunesse !

Parce qu’elle incarne l’avenir mais aussi le présent de notre nation, parce que les jeunes sont la richesse de notre société, la FAGE, première organisation étudiante de France, et ses associations, militent pour replacer la jeunesse et ses attentes sur le devant de la scène.

Commentaires. La FAGE est devenue la 1ère organisation étudiante en France (élections aux CROUS et au CNOUS). Sa responsabilité dans la Cité a encore augmenté d’un cran. Il faut donc se féliciter de son intervention dans la campagne présidentielle.

La priorité générale est claire : Urgence Jeunesse. Il ne suffira pas aux candidats à la présidentielle de valider cet objectif (comme Hollande au printemps 2012). Les 10 priorités sont autant de défis importants. Mais les revendications qui y sont associées demeurent encore trop générales. Est-ce pour laisser de la marge à de futures négociations et/ou à de futures manifestations (unitaires ?)

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s