Quiz. 1453, la croisade, l’Europe

Idée de Quiz, venue du livre de Georges Minois, Charles VII, un roi shakespearien, Perrin, 2005, page 749 et 750.

« 1453 marque la véritable fin de la guerre de Cent ans. Mais le grand évènement de l’année se déroule en Orient, où Constantinople tombe aux mains des Turcs. A côté de cette catastrophe, la reprise de Bordeaux aux Anglais est une anecdote mineure. Le dernier rempart de l’Europe chrétienne contre la vague islamique vient de tomber. A Rome, c’est la consternation, et pour le pape une nouvelle croisade s’impose. Les principaux souverains européens sont contactés. Nicolas V leur demande d’oublier leurs querelles et de joindre leurs forces contre l’infidèle.

Charles VII (1403 – 1461) devait être une pièce maîtresse dans l’expédition projetée, avec l’empereur Frédéric III, le roi d’Aragon et le duc de Bourgogne, Philippe. Mais Charles VII n’a aucune intention de se lancer dans une pareille aventure… D’ailleurs, dans le reste de l’Europe, on ne se bouscule pas pour aller à la Croisade : ni le roi d’Angleterre, ni le roi d’Aragon, ni Gênes, ni Venise ne manifestent la moindre intention d’y participer, ce qui provoque cette remarque désabusée de l’évêque… »

Quiz : quel évêque a fait la remarque désabusée qui suit ?

« La chrétienté est un corps sans tête, une république qui n’a ni lois, ni magistrats. La pape et l’empereur ont l’éclat que donnent les grandes dignités ; ce sont des fantômes éblouissants, mais ils sont hors d’état de commander, et personne ne veut obéir : chaque pays est gouverné par un souverain particulier, et chaque prince a des intérêts séparés. Quelles éloquence faudrait-il pour réunir sous le même drapeau un si grand nombre de puissances qui ne sont point d’accord et qui se détestent ? Si l’on pouvait rassembler leurs troupes, qui oserait faire les fonctions de général ? Quel ordre établirait-on dans cette armée ? Quelle en serait la discipline militaire ? Qui voudrait entreprendre de nourrir une si grande multitude ? Parviendrait-on à savoir leur langues diverses ou à diriger leurs mœurs incompatibles ? Quel homme viendrait à bout de réconcilier les Anglais et les Français, Gênes et l’Aragon, les Allemands et les peuples de la Hongrie et de la Bohême ? »

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, B. Quiz, C. Bourgogne Franche-Comté, D. Allemagne, D. Espagne, D. Europe (autres), D. Italie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s