Informatique recrute jeunes cadres

aPEC et SYNTEC, Le marché de l’emploi cadre dans les activités informatiques, mars 2017, 4 pages

Les activités informatiques et télécommunications constituent la locomotive du marché de l’emploi cadre, et ce principalement sous l’effet de la transformation numérique. Cette année, les entreprises du secteur envisagent de recruter jusqu’à près de 54.000 cadres. A noter que le secteur est aussi le premier créateur de postes cadres. Cœur de métier dans les entreprises du service numérique, les cadres informaticiens seraient les plus recherchés.

Après une augmentation de 25 % des embauches de cadres dans le secteur des activités informatiques et télécommunications en 2016, une nouvelle hausse des recrutements est attendue pour 2017…

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Un marché très favorable aux jeunes. Pour 2017, les entreprises des activités informatiques et télécommunications rechercheraient principalement des débutants et des cadres de 1 à 5 ans d’expérience. Les jeunes diplômés représenteraient 27 % des recrutements prévus dans le secteur, soit 7 points de plus que sur l’ensemble du marché.

Parmi l’ensemble des jeunes diplômés recrutés directement au statut de cadre, 30 % l’ont été dans le secteur en 2016. Cibles privilégiées des recruteurs du secteur, les cadres de 1 à 5 ans d’expérience seraient toujours très recherchés par les entreprises des activités informatiques et télécommunications, avec plus d’un recrutement sur trois en 2017 comme en 2016. Ainsi, plus de six embauches prévues de cadres sur dix dans le secteur concerneraient des cadres de moins de 6 ans d’expérience contre la moitié pour l’ensemble du marché.

1 commentaire

Classé dans E. Ingénierie

Une réponse à “Informatique recrute jeunes cadres

  1. Sbo

    Que signifie « cadre » dans les Entreprises de Services du Numérique (ESN) ? (anciennement SSII…) cf http://www.linformaticien.com/actualites/id/28720/ne-dites-plus-ssii-mais-esn.aspx
    Combien de cadres auront réellement une fonction d’encadrement ? Par expérience…pas beaucoup d’entre eux. Allez un raccourci à vérifier bien-sûr : recrutement avec statut cadre illico à BAC+5 privilégié par les ESN car les clients de ces ESN demandent des BAC+5… pour des activités d’analyste-développeur (« codeur » selon la novlangue) – que pourraient réaliser parfaitement des BAC+2/3 – ou de consultant en système d’information, en ERP, consultant métier, etc…. Ensuite, oui la multitude de start-up recrutent aussi des « informaticiens » pour des postes de « manager » qui se managent tout seul, un terme tout autant galvaudé que celui « d’informaticien » (dont je suis aussi). Encore une chose : la plupart ne feront jamais d’informatique (« non, mamie, je ne vends pas d’ordinateurs, et je ne les répare pas non plus quand ton ordi est infesté par un virus…je fais autre chose moi »). Mais bon, tant que ces personnes ont du boulot, tout va bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s