Rome. Sainte-Marie du Trastevere

Rome. Basilique Sainte-Marie du Trastevere. Source et Citations : Wikipédia.

Album de 49 photos (mai 2017).

3ème siècle. La basilique est l’une des plus anciennes églises de Rome, construite sous le pape Calixte 1er (217-222), avec l’accord de l’empereur Sévère Alexandre, elle fut probablement le premier lieu de culte chrétien officiellement ouvert au public.

Cliquer sur les images pour les agrandir

4ème siècle. Elle est reconstruite sous Jules Ier (337-358). Elle a conservé le plan de la basilique originelle et les fondations antérieures.

12ème siècle. Pontificat d’Innocent II (1130-1143) : la basilique est décorée de mosaïques.

Sur l’arc triomphal qui précède le chœur, les mosaïques représentent les prophètes Isaïe et Jérémie, les symboles des Évangélistes [tétramorphe], les candélabres de l’Apocalypse, la Croix accompagnée de l’Alpha et l’Oméga.

Au centre de l’abside, se trouve la mosaïque le Christ et la Vierge sur un trône. À gauche, les saints Calixte et Laurent et le pape Innocent II. À droite, Pierre, Corneille et Jules Ier et Calépode. Au-dessous, deux files d’agneaux sortant de Béthléem et Jérusalem, se dirigent vers l’Agneau de Dieu.

Les 22 colonnes de granite aux chapiteaux ioniques et corinthiens proviennent des ruines des thermes de Caracalla, de même que le linteau de la porte d’entrée. Le campanile date également du 12ème siècle.

13ème siècle. Des mosaïques, sur le thème de la vie de la Vierge (Marie, l’Annonciation, la naissance de Jésus, l’adoration des Mages, la présentation de Jésus au temple et à la mort de Marie) entourent le Couronnement de la Vierge. Elles datent de 1291 et sont de Pietro Cavallini.

Les mosaïques de la façade sont actuellement cachée (restauration). L’image de Marie est considérée comme la plus ancienne représentation iconographique de la Vierge allaitant. Elle est entourée de dix femmes portant des lampes, symbole de virginité.

17ème siècle. Le plafond à caissons en bois est l’œuvre du Dominiquin, également auteur de l’Assomption de la Vierge (1617) qui en orne le centre.

Sur le côté gauche de la nef, la première chapelle, la chapelle d’Avila, aux stucs baroques, est de Antonio Gherardi (1680).

18ème siècle. La façade de l’église est restaurée par Carlo Fontana en 1702. Il remplace l’ancien portique à toit de tuiles par le portique actuel. Les sculptures du parapet représentent les trois papes Calixte Ier, Corneille et Jules Ier

19ème siècle. Le pavement cosmatesque du sol, dû à la famille Cosmati, est restauré en 1870.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s