Rome. Basilique Saint-Jean Latran

La basilique Saint-Jean-de-Latran (San Giovanni in Laterano) est l’une des quatre basiliques majeures de Rome (chronique du blog sur une autre basilique majeure : Sainte-Marie-Majeure).

Album de 63 photos (mai 2017). Source et citations de la chronique : Wikipédia.

4ème siècle. « Premier édifice monumental chrétien construit en Occident, à partir de 320, consacré  le 9 novembre 324 par le pape Sylvestre Ier. Pendant plus de dix siècles, les papes (évêques de Rome) résidèrent dans le palais du Latran voisin. Dans les murs de la basilique se réunirent plus de 250 conciles, dont les cinq conciles œcuméniques du Latran

Cliquer sur les images pour les agrandir

La basilique se caractérise par un plan rectangulaire simple divisé par des files de colonnes qui définissent quatre bas-côtés et un vaisseau central plus large venant buter sur le transept, ce qui lui donne une forme de croix.

9ème et 10ème siècles. Un tremblement de terre détruisit la basilique en 896. Elle est alors entièrement restaurée par le pape Serge III au 10ème siècle.

12ème et 13ème siècles. Le cloître roman, avec des colonnes aux multiples formes, typique de l’art roman italien, et avec décors d’opus sectile de pierres polychromes de style cosmatesque. Photos du cloître.

L’abside du chœur de la basilique conserve également une mosaïque et des marqueteries de marbre cosmatesques de cette période.

14ème siècle. La basilique fut encore endommagée par un séisme en 1349, puis par un incendie en 1361, et à nouveau restaurée par Urbain V qui confia les travaux à l’architecte Giovanni Stefani. C’est à cette époque que le plafond à caissons a remplacé la charpente en bois.

15ème siècle. Lors du retour des papes à Rome, avec Martin V en 1417, ceux-ci ne peuvent pas s’installer au Latran en trop piètre état. Toutefois le pape lance immédiatement une campagne de restauration. Il sera enterré dans la basilique.

17ème siècle. L’édifice actuel résulte d’un grand remaniement du 17ème. En effet, à la suite de la construction de la Basilique Saint-Pierre, la cathédrale du pape avait bien besoin de retrouver son lustre.

La nef et l’aménagement intérieur sont dus à l’architecte Francesco Borromini, réalisation à la demande du pape Innocent X à l’occasion du Jubilé de 1650. L’architecte aurait désiré reconstruire totalement, mais il lui fut imposé de préserver le plafond du 14ème. Son poids étant trop important pour les fines colonnes antiques, Borromini les réunit deux à deux et fit 10 piliers monumentaux. Entre les piliers, les statues des apôtres (ci-dessous Saint Simon, représenté avec la scie de son martyre).

18ème siècle. La façade extérieure, monumentale, est construite en travertin en 1734, par l’architecte Alessandro Galilei. Celui-ci s’est très nettement inspiré de la façade de Saint-Pierre de Rome. Les portes centrales en bronze sont initialement les portes de la Curie romaine du IVe siècle. Elles ont été déplacées du Forum au Latran, lors de cette restauration.

19ème siècle. La dernière restauration majeure date du pontificat de Léon XIII (pape de 1878 à 1903) : le presbytérium étant trop petit, il fit déplacer l’abside d’une vingtaine de mètres vers l’ouest, ce qui impliquait de déposer et remonter la mosaïque monumentale du 13ème siècle.  Photo de la tombe de Léon XIII.

Malgré toutes ces vicissitudes, les restaurations successives ont gardé à la basilique sa structure initiale. Sa taille actuelle correspond à peu de chose près à l’édifice de l’année 324 : les ajouts se limitent à la façade (et son atrium), aux chapelles latérales et à l’allongement du chœur. Toutefois, l’apparence n’est plus du tout constantinienne ».

Baptistère de Saint-Jean de Latran (photos). A l’intérieur, 8 colonnes de porphyre rouge soutiennent un entablement de 8 colonnes de marbre blanc.

Dans le dôme est représentée la bataille du Pont Milvius qui opposa Maxence à Constantin. Constantin mit sa victoire sur le compte du dieu des Chrétiens ce qui le poussa à la conversion et à favoriser le culte Chrétien.

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, F. 19ème et 20ème siècles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s