Fernand Léger de 1919 à 1944

Le Beau est partout. Quatrième chronique sur l’exposition Fernand Léger au Centre Pompidou Metz.

Chronique 4 : œuvres entre 1919 et 1944, album de 47 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Partie 5 de l’exposition. Cirque et danse : l’apogée du spectacle populaire. « Passionné de spectacles, Fernand Léger participe tout au long de sa vie à une dizaine de créations, conçoit des décors et des costumes pour des ballets et des opéras…

Spectateur assidu du cirque, du music-hall et des bals populaires, le peintre y puise une autre idée du corps humain, souple, coloré, affranchi de la gravité.

Considérant « la figure humaine non comme une valeur sentimentale, mais uniquement comme une valeur plastique », il reprend dans ses toiles l’image des danseurs, acrobates ou plongeurs dont l’anatomie peut, par excellence, se plier à la composition.

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s