627 000 jeunes au chômage

Emploi, chômage, population active en 2016. Accélération de l’emploi et confirmation de la baisse du chômage

Cliquer sur les images pour les agrandir

Progression des contrats en alternance. « Depuis le 2e semestre 2015, les embauches en contrats d’apprentissage remontent, notamment grâce à celles d’apprentis mineurs, pour lesquelles les employeurs bénéficient de l’aide «TPE jeunes apprentis », et au développement de l’apprentissage dans le secteur public. Au total, le nombre d’apprentis a augmenté de 2,1 % en 2016.

Le nombre de contrats de professionnalisation est en constante augmentation depuis le 2esemestre 2014 (+5,7 % en 2016). 598 000 personnes bénéficient d’un contrat en alternance fin 2016, soit 3,3 % de plus que fin 2015″…

Le taux de chômage diminue plus fortement pour les jeunes.

Le taux de chômage des 15-24 ans s’établit à 23,3 % de la population active fin 2016. « Il baisse de 0,6 point sur un an, les jeunes bénéficiant notamment de l’accélération de l’emploi dans l’intérim.

Après un pic à 25,4 % des actifs fin 2012, le taux de chômage des 15-24 ans avait diminué tout au long de l’année 2013 (-2,4 points), année où les jeunes ont notamment bénéficié de la mise en place des emplois d’avenir, dédiés aux jeunes sans qualification ou peu diplômés. Il a ensuite augmenté de 1,0 point en 2014, avant de demeurer quasi stable tout au long de l’année 2015.

Le niveau du taux de chômage des jeunes, beaucoup plus élevé que celui de leurs aînés, traduit en partie la spécificité des moins de 25 ans sur le marché du travail. En effet, un grand nombre d’entre eux poursuivent des études sans travailler ni rechercher un emploi et sont de ce fait inactifs (donc non inclus dans le dénominateur du taux de chômage).

Ainsi, parmi les actifs de 15-24 ans, les peu diplômés, qui sont les plus touchés par le chômage, sont surreprésentés car ils entrent plus tôt sur le marché du travail que les diplômés.

Parmi l’ensemble des 15-24 ans, 8,6 % sont au chômage fin 2016 (part de chômage), soit une proportion  très inférieure au taux de chômage des jeunes et proche de la part de chômeurs des 25-49 ans (8,0 % fin 2016) ».

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s