Bac : « y a comme des problèmes ! »

En 2017, 641 700 des 729 600 candidats (14 400 candidats de plus qu’en 2016) ont obtenu le baccalauréat.

Proportion de bacheliers dans une génération

  • 1901 : 0,9 %
  • 1921 : 1,4 %
  • 1931 : 2,5 %
  • 1951 : 5,3 %
  • 1961 : 11,2 %
  • 1971 : 21,4 %
  • 1981 : 26 %
  • 1991 : 47,5 %
  • 2001 : 61,6%
  • 2006 : 64,6%
  • 2017 : 78,9%

Cliquer sur les images pour les agrandir

Question. 78,9 % de bacheliers dans la génération des jeunes d’aujourd’hui. Qui peut encore affirmer que le baccalauréat est le premier diplôme de l’enseignement supérieur et qu’il est une condition suffisante pour entrer en licence ? Y a comme un problème, non ?

Le baccalauréat 2017. Session de juin, Note d’information, DEPP, n°17-18, juillet 2017.

« À la session du baccalauréat de juin 2017, avec 87,9 % d’admis en France entière, le taux de réussite global est légèrement inférieur à celui de 2016 (88,5 %). Il reste proche de 88% depuis 2014 ».

« Le taux de réussite au baccalauréat général, de 90,7 %, est en baisse par rapport à celui de 2016 (-0,7 point) ».

« Celui du baccalauréat technologique, qui avait augmenté fortement de 2005 à 2014, évolue peu depuis et s’établit à 90,5 % en 2017″.

« Les candidats de la voie générale obtiennent le plus souvent leur diplôme avec mention » : 13 % de mentions Très bien, 16,9 % de mentions Bien, 23,5 % de mentions Assez bien. Ne faut-il pas parler de pléthore de mentions ?

Question. Taux de succès très élevé au baccalauréat et majorité de bacheliers généraux qui obtiennent une mention. Et pourtant taux faible de réussite en 1ère année de licence, taux faible d’obtention de la licence en 3 ans, et ce y compris chez les bacheliers généraux. Y a comme un problème, non ?

« Dans la voie professionnelle, avec 81,5%, le taux de réussite perd 0,7 point. Il reste compris entre 80,0% et 82,5% depuis 2014″. 176 000 élèves de terminale ont obtenu cette année un baccalauréat professionnel (tableau ci-dessous).

Question. Le taux de réussite des élèves en baccalauréat professionnel est moins élevé que celui des élèves dans les autres séries du bac. Dans toutes les filières du 1er cycle du supérieur hors CPGE (BTS, DUT, Licence), le taux de succès des bacheliers professionnels est également moins élevé que celui des étudiants possédant un bac général ou un bac technologique. Y a comme un problème, non ?

 En 2015-2016 (RERS 2017), 133 591 étudiants sont entrés en 1ère année de BTS (parmi eux, 28 % de bacheliers professionnels). Si la plupart des 176 000 bacheliers professionnels de 2017 avaient voulu poursuivre des études en section de technicien supérieur, il y aurait eu un sacré manque de places ! Y aurait eu comme un problème, non ?

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s