Dumping sur le salaire enseignant

Courriel envoyé le 15 juillet par le blog de l’APAHAU (association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités). Recherche et enseignement en archéologie et histoire de l’art.

Poste d’enseignant Cultures et Patrimoines, université de Cergy-Pointoise

« L’université continue de recruter des enseignants en CDD comme la LRU le permet. Cependant, on ne s’explique toujours pas que le service des CDD soit calculé sur la base de 384 heures. Autrement dit, un service de 192h est équivalent à un mi-temps.

L’histoire ne dit pas quel est le montant du salaire, mais on peut se douter qu’un mi-temps n’est pas grassement rémunéré, certainement moins qu’un ATER. Il est d’ailleurs insolite qu’une annonce pour un emploi sous contrat privé ne mentionne pas le salaire proposé.

Les « motifs budgétaires » ont bon dos. Tant que l’Université fera le jeu de la misère, il n’y aura aucune raison d’augmenter son budget et de débloquer les postes gelés.

Dans tous les cas, qu’on se rassure : il n’y a pas de volet « recherche » dans le profil du poste. On respire ! Il ne manquerait plus que l’enseignement soit adossé à la recherche dans l’enseignement supérieur ».

3 Commentaires

Classé dans E. Arts Lettres Langues

3 réponses à “Dumping sur le salaire enseignant

  1. Sbo

    Je cite « Evolution probable vers un CDD plein temps à partir de septembre 2018. ». En effet une perspective géniale à pouvoir probablement passer d’un CDD à mis-temps à un CDD à plein-temps! Pour en 2019 se faire jeter ou recommencer un autre CDD ? Un fort sentiment de précarité pour ces collaborateurs de l’enseignement supérieur 😥. Mais comment font-ils pour en « vivre » décemment ? Triste.

  2. Decanus

    S’il n’y a pas d’activité de recherche, le plein temps est bien de 384 h… Donc l’offre est correcte sur ce plan.

  3. Desbuissons

    Pas terrible, mais nettement mieux que ce qui est proposé aux historiens de l’art depuis des décennies dans l’indifférence générale: un travail à la tâche et sans droit ni protection sociale. Continuons d’exiger des postes de fonctionnaire, mais refusons de pourvoir les cours avec le degré zéro du contrat de travail que constitue la vacation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s