Panse ta formation !

Les étudiant(e)s en soins infirmiers (ESI) sont en colère. Avec raison.

1. Colère au vu des résultats de l’enquête 2017 de la FNESI sur le bien-être des ESI : 14 055 réponses, soit plus de 15% des étudiants. Dossier de presse : Mal-être des étudiant.e.s en soins infirmiers : il est temps d’agir. Panse ta formation !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Trois thèmes principaux dans l’enquête : la situation financière, la santé et le vécu de la formation.

« Les résultats sont alarmants et révèlent une forte précarité (plus que dans la population étudiante globale), un état de santé physique et psychologique très dégradé en cours de formation et de nombreux témoignages d’étudiant.e.s en souffrance. Plus de 40% des étudiant.e.s en soins infirmiers déclarent consommer des médicaments psychotropes et plus de 30% déclarent faire des crises d’angoisse. Aussi, 1 étudiant.e sur 2 déclare qu’il/elle a vu sa santé physique et psychologique se dégrader au cours de sa formation« .

2. Colère contre l’absence d’avancée de la réforme des études, après 8 ans de tergiversations des gouvernants.

En mars 2015, je chroniquais : le LMD infirmier n’existe pas.

« Plus de 5 ans et demi après l’arrêté du 31 juillet 2009 réformant la formation au Diplôme d’État d’Infirmier (DEI), où en est-on de la dite-universitarisation de cette formation paramédicale ? La réforme aurait permis l’entrée dans le système Licence-Master-Doctorat : formation d’une durée de 3 ans, organisée en 6 semestres, et se déroulant alternativement en institut et en stage ; grade de licence conféré au diplôme d’État permettant de poursuivre un parcours en master.

Deux mondes qui s’ignorent de fait. La formation dans un Institut en Soins Infirmiers (IFSI) n’a toujours rien à voir avec l’université. Elle n’est que rarement à proximité d’un campus universitaire ; elle ne figure pas dans l’offre de formation des UFR de Santé ; pas de mutualisation des cours entre 1er cycle de santé et formations paramédicales ».

Dans le dossier remis à la presse, il y a quelques jours (image ci-dessous), la FNESI redemande instamment :

  • la reconnaissance des Soins infirmiers comme une science à part entière via l’obtention d’une licence en Sciences infirmières.
  • une nette amélioration des stages : formation et statut des tuteurs/tutrices pour un encadrement de qualité (institutionnalisation des temps d’échanges entre tuteurs et étudiants)

Pour aller plus loin : toutes les chroniques du blog depuis 2009 sur la formation en soins infirmiers.

Commentaires fermés sur Panse ta formation !

Classé dans E. Médecine Pharmacie

Les commentaires sont fermés.