Enrichir le 1er cycle : du vent !

Lettre des ministres Vidal et Blanquer aux proviseurs des lycées, en vue de la rentrée 2018 dans l’enseignement supérieur (11 octobre 2017)

« Alors qu’une concertation est en cours sur un « contrat pédagogique de réussite étudiant« , nous tenons à vous apporter, dès aujourd’hui, des éclairages sur les évolutions de l’accès à l’enseignement supérieur. Nous savons que les futurs étudiants, les équipes pédagogiques et les parents ont d’ores et déjà commencé à vous interroger ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ambition 2. « Réformer et enrichir le premier cycle ». Enrichir de combien de centaines de millions d’euros ?

Les trois ambitions résultent d’une pensée intellectuelle indigente. Les prérequis ? On a beau les tordre dans tous les sens, ils signifient « sélection » à l’entrée de la licence. Sélection : ligne rouge ! Les prérequis sont donc désormais exclus du vocabulaire autorisé et sont remplacés par « attendus de chaque filière ». Les ministres nous prennent vraiment pour des imbéciles.

Les trois ambitions inscrites dans la lettre aux proviseurs : des bonnes paroles, i.e. du vent ! rien que du vent ! J’attendais mieux de ministres macroniens. Comme les précédents hélas, ils ne font que manier la langue de bois, plutôt mal que bien d’ailleurs.

Je confirme ce que je pressentais dès le mois de juillet dernier :  2018, l’échec certain de Frédérique Vidal.

Mais une cerise sur le gâteau, un énorme éclat de rire : « les propositions seront présentées par Daniel Filâtre, recteur de l’académie de Versailles, rapporteur général de la concertation ».

Daniel Filâtre ex professeur de sociologie, ex-président de l’université ex-Toulouse le Mirail. Sarkozy-compatible pour la réforme de la formation des maîtres. Hollande-compatible pour devenir recteur d’académie. Macron-compatible pour une concertation complètement éclatée (11 groupes de travail), ne pouvant structurellement pas concevoir une réforme de l’ensemble du 1er cycle. Et après la présidence Macron, compatible avec qui ?… avec la/le prochaine(e) président(e) !

Il aurait été temps de penser une réforme de l’ensemble du 1er cycle : créer des Instituts d’enseignement supérieur, dédiés au 1er cycle (198 chroniques sur les IES depuis 2009).

Poster un commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s