Église byzantine Agia Paraskevi

Chypre, village de Geroskipou, Église byzantine Agia Paraskevi (source et citations : Petit futé). Album de 28 photos.

« Dédiée à la martyre chrétienne du IIe siècle, sainte Parascève de Rome (Αγία Παρασκεύη, lire la note finale), cette église orthodoxe est un des plus beaux exemples de l’art byzantin du IXe siècle à Chypre, tant par son architecture que par ses décorations intérieures ». [Note : durant ce siècle, Chypre appartient à l’empire byzantin ; dans la seconde moitié du 7ème siècle, l’île avait subi quelques incursions arabes].

Cliquer sur les images pour les agrandir

« C’est l’une des premières basiliques à voûte. Elle comporte une nef principale et deux ailes latérales, et est surmontée de cinq dômes en forme de croix, selon un plan extrêmement original et caractéristique de l’île. Elle partage d’ailleurs une architecture similaire à celle de l’église Agion Varvara kai Ilariona de Peristerona (dans la région de Nicosie).

L’église Agia Paraskevi a été édifiée à l’emplacement d’un ancien bâtiment, sans doute un temple dédié d’Aphrodite. Selon la tradition locale, le nom de Geroskipou ( » jardin sacré « ) viendrait des jardins dédiés à la déesse qui se trouvaient au sud du village.

Elle comporte certains éléments hérités des églises paléochrétiennes, comme son dôme en tétraconque sur l’aile sud-ouest, forme que l’on retrouve sur les palais romains de l’Antiquité tardive et les premiers baptistères.

Le bâtiment a été maintes fois remanié, avec une extension au XIXe siècle  sur l’aile ouest (achevée en 1931) et l’ajout d’un clocher en 1896.

Les murs intérieurs portent aussi les traces de multiples interventions au cours de l’histoire, puisqu’on retrouve des peintures murales datant des Xe, XIIe et XVe siècles ». [Au XVème siècle et jusqu’en 1489, l’île de Chypre appartient au royaume des Lusignan ; elle devient  vénitienne en 1489, et ce jusqu’en 1571, date de l’invasion ottomane].

« Lors d’une restauration menée dans les années 1970, deux fresques inattendues, appliquées directement sur la pierre, ont été retrouvées, l’une sur le mur sud de l’aile nord, l’autre sur le dôme est de la partie centrale : des représentations de la crux gemmata, croix rouge incrustée de pierres précieuses, l’une étant accompagnée de motifs géométriques élaborés. Il s’agit du sujet le plus fréquemment peint durant la crise iconoclaste qui secoua l’Empire byzantin du VIIIe s. au milieu du IXe s. Ces œuvres aniconiques datent sans doute de la dernière période de ce mouvement. Elles sont d’autant plus rares que Chypre fut dans l’ensemble peu touchée par l’iconoclasme qui fit des ravages à Constantinople ».

Davantage de photos de l’église.

Hagiographie d’Agia Parakevi. « Sainte Paraskevi of Rome is venerated as a Christian martyr of the 2nd century. According to Christian tradition, she was born in Rome about 140 AD to parents who were Christians. Her parents, Agathon and Politia, were of Greek origin, and had prayed for many years to have a child. When Politia finally bore a child, the baby girl was named Paraskevi, which means “Friday” in Greek (literally « preparation » for the Lord’s Day), because she was born on that day. Paraskevi grew up to be a devout and well-read woman, and she rejected many suitors.

At the age of 20, she gave away all of her possessions and became the head of a Christian community of young virgins and widows. She also began to preach the Christian faith, and at the age of 30, left Rome and visited many cities and villages. She was arrested by the Emperor Antoninus Pius, who brought her to trial »

Une autre Sainte Paraskevi. Georges Drettas, Jamais le jeudi… À propos de sainte Paraskevi, vierge et martyre, Revue des études slaves , année 1995, Volume 67, Numéro 1, pp. 167-185.

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie, Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s