Élections à Lille : la fusion validée

Les élections aux conseils centraux de l’université de Lille, résultant de la fusion des trois universités de la métropole des Hauts-de-France, ont eu lieu le 16 novembre 2017 : chronique Lille élit ses conseils centraux. Pour le Conseil d’administration, quatre listes étaient en compétition dans chacun de deux collèges enseignants, sept listes dans le collège des BIATSS.

Les listes Synergies 2018, qui appuient la candidature de Jean-Christophe Camart à la présidence de l’université fusionnée, ont largement gagné. Le programme : Réussir l’Université de Lille ! Université de toutes les excellences, internationale, solidaire, responsable et attentive à tou-te-s (63 pages). La profession de foi : 35 engagements.

Pour le Conseil d’administration, les listes Synergies ont obtenu 15 des 22 sièges à pourvoir dans les collèges des personnels.

  • sept des huit sièges à pourvoir dans le collège A (professeurs et assimilés). Procès verbal. Participation  : 62,82%. 428 voix obtenues sur 566 votants.
  • six des huit sièges dans le collège B (maitres de conférences et assimilés. Procès-verbal. Participation : 57,18%. 668 voix obtenues sur 1170 votants.
  • deux des six sièges dans le collège des BIATSS. Procès-verbal. Participation: 60,66%. 548 voix obtenues sur 1989 votants.

Jean-Christophe Camart est actuellement président de l’université de Lille 1 Sciences et Technologies. Dans sa conquête de la présidence de l’université fusionnée, il a eu le soutien des deux autres présidents sortants (Lille 2 et Lille 3).

Commentaires fermés sur Élections à Lille : la fusion validée

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie)

Les commentaires sont fermés.