Picardie. Grave crise financière

Communiqué intersyndical de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) : assemblée générale des personnels, le jeudi 7 décembre à 14 heures

« La situation budgétaire de l’UPJV est catastrophique. Elle est devenue si grave qu’est envisagée l’hypothèse de geler, pour un an au moins à compter de 2018, tous les recrutements de personnels : Biatss, enseignant.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s ».

Les revendications : cliquer sur l’image pour l’agrandir

« C’est également l’état des finances qui justifie actuellement les réductions importantes de l’offre de formation (en Licence, comme en Master) demandées aux équipes pédagogiques. Les volumes horaires d’enseignement sont partout réduits, parfois jusqu’à 25 ou 30%.

La situation budgétaire actuelle n’est que l’aboutissement d’une détérioration progressive des finances de notre université depuis qu’elle est passée, en 2011, sous le régime dit des « responsabilités et compétences élargies » en application de la Loi LRU (Liberté et Responsabilités des Universités) de 2007.

Comme ailleurs en France, notre université est très attractive. Elle remplit une mission de service public essentielle dans un territoire qui a besoin d’augmenter le niveau général de formation. Les lycéen.ne.s et leurs familles l’ont bien compris. Le nombre d’étudiant.e.s ne cesse de croître depuis plusieurs années (30 000 aujourd’hui contre 25 000 en 2013) mais les moyens financiers ne suivent pas ». Lire la suite…

Pour aller plus loin : les chroniques du blog sur l’UPJV et ses présidents successifs.

Commentaires fermés sur Picardie. Grave crise financière

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie)

Les commentaires sont fermés.