UPEC. Un 3ème président médecin ?

22 septembre 2017. Ma chronique, UPEC dans la tourmente. Courriel reçu le 20 septembre 2017, émanant de l’opposition à Olivier Montagne, président élu en 2016. « Merci pour votre blog, toujours riche de surprises et d’informations. Il y a longtemps que l’Université Paris Est Créteil a quitté vos radars et c’est dommage : une VPCA et deux assesseurs qui démissionnent, un doyen qui quitte l’université par dépit, des manifestations étudiantes, le président qui met à pied le DGS mais n’ose pas le dire, des postes vacants par dizaines… Chaque jour, chacun attend la suite du feuilleton. Si vous aimez le pittoresque, n’hésitez pas ! »

Toutes les chroniques d’Histoires d’universités sur l’UPEC.

24 novembre 2017. Communiqué, Le président annonce sa démission. « Olivier Montagne vient de présenter sa démission pour raisons de santé. Frédéric Gervais assure l’intérim de la présidence à compter de ce jour et jusqu’à l’élection d’une nouvelle présidente ou d’un nouveau président.

L’ensemble de l’équipe présidentielle reste mobilisé pour assurer la continuité du service et le bon fonctionnement de l’établissement jusqu’à l’élection de la nouvelle présidente ou du nouveau président. L’équipe de direction et les personnels de l’UPEC adressent à Olivier Montagne leurs vœux de prompt rétablissement ».

22 décembre 2017. Communiqué, Élection à la présidence de l’université. « Le conseil d’administration s’est réuni aujourd’hui, afin de procéder à l’élection d’un nouveau président ou d’une nouvelle présidente.

A l’issue des quatre tours de vote, aucun des 4 candidats n’ayant réussi à rassembler les 17 voix nécessaires à son élection, un nouveau conseil d’administration a été convoqué le 19 janvier par un arrêté du président par intérim, Frédéric Gervais ».

Quatre candidats. Après Luc Hittinger et Olivier Montagne, un 3ème président médecin ?

Jean-Luc Dubois-Randé, professeur de médecine, président de la Conférence des doyens, 11 voix au 1er tour de scrutin, 14 au 4ème

Verène Chevalier, maître de conférences en sociologue, 9 voix au 1er tour, 9 au 4ème

Caroline Ollivier-Yanniv, professeur en sciences de la communication, 9 voix au 1er tour, 8 voix au 4ème. Élue au CA en 2016, en 2ème position sur la liste de Luc Hittinger, professeur de médecine, président de 2012 à 2016. Candidature soutenue par les élus Penser Agir Ensemble.

Frédéric Gervais, vice-président du Conseil d’administration, président par intérim, maitre de conférences en informatique à l’IUT. N’ayant obtenu que 2 voix au 1er tour, il s’est retiré avant le 2ème tour

19 janvier 2018. S’il y a encore trois candidats à la présidence, le même scénario que le 22 décembre risque de se reproduire.

Le record de tours de scrutin appartient toujours à l’université de Paris X Nanterre, au début des années 80 : 16. Après une telle stérilité du CA, le recteur a nommé un administrateur provisoire.

Commentaires fermés sur UPEC. Un 3ème président médecin ?

Classé dans C. Ile-de-France

Les commentaires sont fermés.