Karl Trübner. Une tombe en péril

Karl Trübner (1846-1907), éditeur d’exception, et son épouse Klara sont enterrés au cimetière de la Robertsau à Strasbourg. Leur tombe n’est pas entretenue (album de 11 photos). La concession va-t-elle être reprise par la ville, comme celle de Recklinghausen, l’anatomopathologiste de l’université impériale ?

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les édiles de Strasbourg doivent intervenir en urgence pour restaurer cette tombe, n’oubliant pas le précieux legs de 14 peintures fait, au début du 20ème siècle, par Trübner, accompagné d’une somme de 250 000 marks.

Citation de la notice biographique du Dictionnaire culturel de Strasbourg

Au musée des Beaux-Arts, les tableaux de la donation Trübner ont été regroupés par Wilhelm von Bode dans un cabinet éponyme, créé pour l’occasion. Autres éléments de la biographie dans l’album photos.

Parmi les tableaux légués par Karl Trübner, cette Vierge à l’enfant de Sandro Botticelli

Pour aller plus loin dans #StrasLab 1880-1930 et Musée des Beaux-Arts : trois chroniques sur les collections de peintures constituées par les deux directeurs successifs du musée, Wilhelm von Bode, puis Hans Haug.

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :