Argent public pour le SUP privé

Arrêté du 10 janvier 2018. Les six établissements d’enseignement supérieur privés non lucratifs dont les noms figurent en annexe du présent arrêté obtiennent la qualification d’établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général à compter de la date de publication du présent arrêté, jusqu’aux dates indiquées.

Site de la FESIC … »Par contrat pluriannuel, l’établissement reconnu EESPIG, concourt aux missions de service public de l’ESR et perçoit une subvention (qui représente en 2016, entre 437 et 1.418 € par élève et par an) »… A ce jour, il y a plus de 60 établissements de ce type.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Pour aller plus loin. Chroniques du blog sur les financements de l’enseignement supérieur et de la recherche, sur la dépense par étudiant.

Commentaires fermés sur Argent public pour le SUP privé

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.