L’affaire CEREGMIA rebondit

Université des Antilles, Martinique, l’affaire CEREGMIA rebondit. Suite des 12 chroniques du blog, publiées en 2015 et 2016, sur cette Affaire

Courriel reçu le 28 février 2018. Bonjour Monsieur Dubois. Nous avons besoin de votre soutien… A l’université des Antilles, depuis le départ de l’ex présidente Corinne Mencé-Caster, le nouveau Président Eustase JANKY fait tout pour remettre en place le système mafieux qui perdurait depuis plus de 20 ans, détournements de fonds en bande organisée qui ont créé un préjudice de 14 millions d’euros à l’Université des Antilles. Merci de publier ces informations. Cordialement, Christian Delbon, Président du collectif citoyen anti-corruption.

A ce courriel, sont joints cinq liens Web.

1.27 février 2018, France Info Martinique, Des professeurs de l’université redoutent la réintégration des trois mis en cause du Ceregmia.

« Plusieurs membres de la communauté universitaire de Martinique ont manifesté leur mécontentement sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la presse. Ils redoutent la réintégration des trois professeurs d’université mis en cause dans le dossier de détournements de fonds au Ceregmia ». A suivre

2. 26 février 2018, Blog La Martinique citoyenne, Olivier Ernest JEAN-MARIE, Affaire CEREGMIA : besoins et demandes d’un citoyen ordinaire

Les évènements des derniers mois.

Un nouveau jugement est attendu le 13 mars 2018

Extrait … « Je demande à la présidence de l’Université des Antilles qu’elle écarte toute suspicion de connivence avec des personnes dont les comportements nuisent à son image et a ses finances.

Je suggère aux militants des partis politiques qu’ils incitent leurs porte-paroles à sortir de leur mutisme en prenant position publiquement sur cette situation : sont-ils favorables à la levée de l’interdiction de présence sur les sites de l’Université des Antilles des 3 enseignants mis en examen ? Sont-ils favorables à une accélération de la procédure pénale ?

J’invite les journalistes à continuer à nous informer en faisant preuve de plus de pédagogie en matière de procédure judiciaire. (pour nous aider a faire la distinction entre procédure pénale et procédure disciplinaire par exemple).

J’encourage les autres citoyens ordinaires à s’informer, si besoin est, en cliquant sur les liens hypertextes de cet article, à exprimer leur colère, leur inquiétude, à brandir fièrement leurs valeurs et leurs besoins sur les réseaux sociaux, dans les media traditionnels et sur la place publique.

Ne restons plus les silencieux spectateurs complices du délitement de notre société ».

3. 26 février 2018. Christophe Thégat/Danielle Averlant, CEREGMIA : le SNU.EP-f.s.u Martinique dénonce la carte méprisable de « l’apaisement »

Extrait… « Cela fait maintenant trop longtemps que le scandale du CEREGMIA écla-bouse l’Université de notre île et de nos enfants.

Trop longtemps que le reste des Personnels de notre Université, sali, se bat tout et trop seul, simplement pour que l’on comprenne que les 3 enseignants-chercheurs, ont eu des comportements aussi abjects qu’isolés.

Il est donc grand temps que les lycéens de notre île, ainsi que toutes les personnes qui envisagent de gagner les bancs de notre campus, soient rassurés.

N’en déplaise à sa nouvelle gouvernance, qui lâchement se travestit en ababa sévère pour jouer la carte méprisable de l’apaisement.

Les comportements et actions de ces 3 enseignants-chercheurs, ne sont en aucun cas représentatifs des autres Professeurs de l’île.

Le SNUEP-FSU appelle donc tous les partis politiques et leurs Elus, tous les syndicats à condamner fermement les agissements et pratiques de ces 3 enseignants-chercheurs ainsi que toute idée de leur retour, au sein de notre communauté ». universitaire ».

4. 25 février 2018. Montray Kreyol, Daniel Boukman, CEREGMIA : Que la justice remplisse son office sans tarder et sans tergiverser !

Extrait. « Vous auquel a été donnée en charge la responsabilité de rendre en terre martiniquaise la justice, permettez-moi de vous dire ma légitime indignation de constater avec quelle lenteur la crapuleuse affaire du CEREGMIA est traitée, alors que des rapports émanant du Sénat, de l’Inspection Générale de l’Education Nationale et de la Recherche, de l’Office Européenne de lutte contre la fraude accusent le parrain de cette maffia de malversations : près de 14 millions d’euros de subventions détournées en deux décennies ».

5. 24 février 2018. Montray Kreyol, Raphaël Confiant, « Apaisement » pour des multirécidivistes ?

Extrait. « Toute personne, homme ou femme, est amené (e) à commettre des erreurs ou des fautes dans sa vie. Les saints n’existent qu’au Paradis, pas sur terre. Même les fervents zélateurs du Très-Haut, si l’on en juge par exemple, par les nombreux scandales qui affectent l’Eglise catholique, ne sont pas exempts de péchés.

Sauf que commettre une faute une fois, ça peut se comprendre. Deux fois, ça peut passer. Mais à partir de trois, quatre ou dix, cela devient de la délinquance. Or, il faut savoir qu’une dizaine d’années avant que le scandale du CEREGMIA n’éclate, Fred CELIMENE avait déjà été traduit devant le Conseil de discipline de ce qui était à l’époque l’UAG. Et pourquoi ? A cause d’un rapport accablant de la Cour des Comptes sur ses pratiques et celles de ses affidés ! Tout était déjà dans ce premier rapport : fausses factures de pseudo-travaux, imitation de la signature de collègues sur des documents officiels, utilisation de noms de collègues pour des billets d’avion, délit de favoritisme, etc »…

Poster un commentaire

Classé dans C. Outre-Mer, E. Economie Gestion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.