Blocages et com’ de crise

Communications de crise ? Il me semble intéressant de signaler, dans le contexte de blocages restreints ou étendus, sept prises de position de présidents ou de conseils d’administration des universités concernées. Classement par ordre alphabétique.

1.Université de Lorraine. Blocage : message du président Pierre Mutzenhardt (10 avril). Extrait : « Hier, 9 avril 2018, une consultation auprès des étudiants du CLSH a permis de dégager une majorité de choix en faveur de la levée du blocage et du respect de calendrier des examens. A la suite de ces résultats, j’ai proposé à l’UNEF, ainsi qu’au comité de lutte dont elle fait partie, d’engager des discussions pour trouver une modalité de sortie de crise ne pénalisant pas les étudiants. Contactée, l’UNEF m’a informé que le comité refusait de former une délégation permettant de tenir des échanges productifs et qu’il refusait également de discuter des modalités d’une sortie de crise. Publiquement, l’UNEF et le comité, soutenus tout aussi publiquement par des partis politiques, ont déclaré maintenir le blocage sans perspective de date de levée. Dans ces conditions, la réouverture du campus demain ferait courir un risque majeur de confrontation entre étudiants. Les enseignements ne reprendront donc pas sur le campus ce mercredi 11 avril ».

2.Université de Montpellier Paul Valery. Le président Patrick Gilli et les examens à distance (6 avril). « Comme annoncé, les examens se sont tenus toute cette semaine et se tiendront les semaines prochaines à distance, pour la plupart d’entre eux. Nous avons été avisés qu’un recours déposé par la CGT, Solidaires Etudiants et Sud Education vise à mettre en cause la légalité de nos dispositifs d’examens à distance. En réalité, l’analyse de divers services juridiques consultés à ce propos nous conforte dans la pertinence et la légalité des décisions prises dans des circonstances exceptionnelles. Ni ce recours, ni une éventuelle fermeture du site ne sauraient remettre en cause la validité et la tenue des épreuves »… Contre-communiqué du syndicat de combat universitaire : Tout sur les examens à l’université Paul-Valéry

3. Université de Paris Nanterre. Trois communiqués du président Jean-François Balaudé dans la journée d’hier, 9 avril. « Dans un contexte de risques avérés au niveau national et local pendant tout le week-end, ce lundi 9 avril 2018 à 6h30, un groupe d’une trentaine d’individus non identifiés s’est introduit par effraction dans l’un des bâtiments de l’établissement. Ce groupe nous a fait parvenir au préalable dans la nuit de dimanche à lundi un texte anonyme d’annonce de l’occupation pour des raisons ayant peu de rapport avec la loi ORE. Des dégradations et tags « ACAB » évoquent une appartenance à des groupes radicaux. Parallèlement, les étudiant-e-s de Nanterre mobilisé-e-s contre la loi ORE ont entamé le blocage non-violent de cinq des six bâtiments de la barre historique, puis du bâtiment Ricœur »…

4. Université de Paris Panthéon Sorbonne. Informations sur les centres de l’université pour le 10 avril. « L’occupation du centre Pierre-Mendès-France se poursuivant : aucun cours ni TD ne pourra y avoir lieu jusqu’à nouvel ordre. La bibliothèque universitaire est également fermée… Pour la journée du 10 avril : le centre René-Cassin et l’Institut de géographie sont fermés. Il n’y aura aucun cours ni TD au centre Saint-Charles. Nous vous informerons de l’évolution de la situation dès que possible et vous remercions pour votre compréhension ».

5. Université de Poitiers. Communiqué du Conseil d’administration sur le libre accès à l’université (6 avril). Extrait ci-dessous.

6. Université de Strasbourg. Sur France Info (10 avril). Blocages des facs : le président Deneken dénonce « la dictature d’un petit nombre qui prétend libérer les gens qui sont ignorants »

7. Université de Toulouse Jean Jaurès. Communiqué de l’administrateur provisoire, Richard Laganier (26 mars) : Créer les conditions d’un retour à la normale. Organiser le dialogue. Réponses concrètes et tangibles aux inquiétudes : pédagogie, recherche, actes administratifs, financiers et RH. Appui administratif de l’IGAENR.

« Chers collègues, chers étudiants, Après ces premiers jours passés au sein de l’université, je vais consacrer la semaine qui s’ouvre à organiser le dialogue au sein de l’établissement afin d’apporter des réponses concrètes et tangibles aux inquiétudes qui m’ont été exposées. Elles sont aussi nombreuses que légitimes, et toutes plus prioritaires les unes que les autres »…

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.