Le Campus vert est rouvert

Vendredi 20 avril, Université de Strasbourg. Comme mercredi dernier, je fais le tour des bâtiments du Campus historique et du Campus de l’Esplanade : fermés ou ouverts ? des bloqueurs ou des non-bloqueurs ? Chronique : 9 bloqueurs, 14 vigiles.

Cette fois, le Palais U, construit à la fin du 19ème siècle et qui est resté le cœur historique et symbolique de l’Alma Mater, est ouvert. Je présente mon certificat d’inscription comme auditeur libre à l’un des deux agents de sécurité (j’apprends que la jeune femme a un diplôme de chargée de communication). J’entre. Une grande émotion dans un grand silence. Je photographie.

Diaporama de 26 photos. 1. Le Campus historique. 2. Le Campus de l’Esplanade.

Cliquer sur les images pour les agrandir

A l’étage, dans une des vitrines d’un secrétariat de faculté, un message du président Deneken datant du 9 avril : l’université doit rester ouverte. Gentils blocages contre la loi ORE ? Gentils déblocages pour pouvoir passer les examens ?

Je poursuis le parcours, en empruntant les jardins du Campus historique, en direction de l’Observatoire astronomique. Le beau temps et la chaleur des derniers jours ont donné un coup d’accélérateur au reverdissement du campus. Ainsi il est non seulement rouvert, mais de plus il est vert. Retour près de dix ans en arrière : 2010, succès de l’université de Strasbourg au Plan Campus ; le projet présenté l’était sous le titre ambitieux : Campus Vert et Ouvert sur la Ville.

Il est 17 heures. Me voici dans le Campus de l’Esplanade. Il a été totalement reconfiguré dans le cadre du Plan Campus, opération d’exfiltration les voitures à la périphérie : c’est une fort belle réussite. Un campus très vert et ouvert à toutes et à tous, c’est presque une partie de campagne. Des cyclistes. Des groupes d’étudiants sur les pelouses. Les vacances approchent.

Et puis une photo symbolique : un consensus paradisiaque retrouvé ?

En décor de fond : le Nouveau Patio, siège de la présidence et des bureaux d’Espace Avenir. Au deuxième plan : un agent de sécurité, un seul, protège le bâtiment ; les risques sont nuls ce soir. Au premier plan, des étudiants en Master 1 de droit acceptent d’être photographiés. Ils pensent certes aux examens qu’ils doivent passer ; mais c’est surtout le M2 qui occupe leur esprit. Deux d’entre eux pensent partir à l’étranger, en mobilité temporaire. Pour l’un, ce sera l’Écosse ; pour l’autre, une jeune femme, ce n’est pas encore toute à fait clair ; l’Espagne ?

Des agents de sécurité sont présents devant la plupart des bâtiments du Campus de l’Esplanade. Depuis le début des blocages, des « gilets bleu et jaune », mobilisés par une agence de sécurité à la demande de la direction de l’université, font un travail éprouvant. J’ai discuté avec cinq d’entre eux, au cours de la semaine dernière et sur plusieurs sites. J’en ai tiré une première conclusion : nous leur devons tous le respect, un très grand respect, un plus grand respect encore. Ils ont des compétences diversifiées ; deux d’entre eux sont diplômés de l’enseignement supérieur. Et surtout ils ont d’autres projets professionnels que la sécurité ou d’autres activités à côté ; ils tiennent le coup dans ce métier difficile (dix à douze heures debout sur le campus) parce qu’ils ont ces projets et ces activités. J’y reviendrai dans une prochaine chronique.

La présence des agents de sécurité rappelle que ces photos d’un printemps idyllique cachent la réalité : le conflit sur la loi ORE  n’est pas résolu.

Même les présidents d’universités, partisans de la réforme, signalent une absence de moyens suffisants : L’enseignant-chercheur n’est pas un précepteur.

Et entre le président Deneken et la section locale du FSNESUP-FSU, les tensions demeurent on ne peut plus fortes. Dans le numéro 2 de la Gazelle, Gazette de la sélection : une lettre ouverte au président.

Extrait

Et à partir de demain ? Les campus sont maintenus ouverts.

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Droit et Sciences politiques, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.