Lorraine. Justice est faite ?

Printemps 2017 : université de Lorraine, recrutement annulé de deux maîtres de conférences. Août 2018 : le Tribunal administratif, jugeant au fond, annule cette décision du conseil d’administration lorrain.

Justice est faite pour le requérant Paul Véron, classé 1er sur un des deux postes au printemps 2017. Par ailleurs, « à l’issue de la campagne de recrutement 2018, classé premier dans plusieurs universités françaises, il va rejoindre une faculté de droit dans une autre université à la rentrée ».

Chronologie et chroniques de cette triste et grave affaire en fin de chronique. Auparavant, copie du jugement du 22 août et commentaires par Sophie Hocquet-Berg, professeur des universités, présidente de la section de droit privé et d’histoire du droit de Metz (24 août 2018).

« Chers collègues, chers confrères, chers amis. Sauf si – ce qui paraît peu probable – un appel est interjeté à l’encontre de la décision du tribunal administratif de Nancy rendue le 22 août 2018, nous arrivons au terme de cette affaire qui aura duré plus de 15 mois.

Vous trouverez ci-jointe la décision qui a tranché sur les deux requêtes au fond formées par l’un des deux candidats classés en première position par le comité de sélection messin que je présidais.

J’en retiens surtout que les décisions prises en mai et juin 2017 par le CA de l’université de Lorraine sur la base de la lettre de dénonciation infâme signée par MM. Roemer, Criqui, Géa et Mme Doriat-Duban, sont déclarées illégales et, par conséquent, annulées« . Lire la suite du courriel de Sophie Hocquet-Berg

Les principales chroniques du blog sur cette affaire

Il faudrait, bien sûr, écrire une autre chronique : « les fauteurs de troubles, qui ont œuvré pour les deux annulations du printemps 2017, ne seront pas sanctionnés pour leur mauvaise œuvre ». Je n’écrirai pas cette chronique. A quoi servirait-il de dire qu’on peut, en toute impunité, ne pas respecter le droit dans l’Université de France ? ».

Article dans le Républicain Lorrain

Commentaires fermés sur Lorraine. Justice est faite ?

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Droit et Sciences politiques

Les commentaires sont fermés.