Nœuds de vipères en Lorraine

Laurence Schmitt, Université de Lorraine. école d’ingénieurs : inquiétude pour Mista à Metz, Le Républicain Lorrain, 9 octobre 2018.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Tous les voyants étaient au vert pour la création d’une nouvelle école d’ingénieurs sur le Technopôle de Metz, Mista : trois votes à l’unanimité du Collegium Lorraine INP –  les onze écoles d’ingénieurs au sein de l’Université de Lorraine  – en 2016 et 2017 ; la commission des titres d’ingénieurs qui déclarait l’école pertinente dans la cartographie des formations d’ingénieurs en Lorraine ; Dassault Systèmes et son PDG Bernard Charles qui soutenaient le projet.

Ce processus, avec son groupe de travail et administrateur provisoire, Nidhal Rezg, suivait son cours depuis quatre ans… jusqu’au blocage. Un nœud de vipères comme l’Université de Lorraine sait en fabriquerLire la suite de l’article du Républicain…

Histoires des conflits entre Metz et Nancy, chronique du blog 22 août 2013. De l’université de Metz à l’université de Lorraine : de Bazaine au mille-feuille, par Jean-Yves Trépos, professeur de sociologie, membre du Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S). Merci à l’auteur d’avoir accepté de livrer ses premières réflexions de sociologue sur la fusion des 4 établissements d’enseignement supérieur lorrains.

Pour aller plus loin : toutes les chroniques d’Histoires d’universités sur l’Université de Lorraine.

Commentaires fermés sur Nœuds de vipères en Lorraine

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie

Les commentaires sont fermés.