F. Vidal engage la lutte finale

Suite de la chronique du 12 octobre 2018 : Des rapprochements à la carte

Texte soumis au CNESER (6 pages) : avant-projet d’ordonnance relative à l’expérimentation de nouvelles formes de rapprochement, de regroupement ou de fusion des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Sur ce texte, les membres du CNESER viennent d’infliger un énorme échec à la Ministre Frédérique Vidal.

  • News Tank Higher Education (16 octobre), Fort rejet du texte par 45 voix contre sur 62. L’avant-projet d’ordonnance sur les regroupements reçoit un vote défavorable du Cneser par 45 voix contre, neuf voix pour et huit abstentions.

Le ministère a annoncé qu’il ne tiendrait pas compte des amendements pourtant déposés par les syndicats les plus proches du gouvernement (SGEN et FAGE). Dès lors le vote final a été encore plus sévère pour la Ministre : 54 voix contre, dont la CPU, et sept abstentions.

Communiqué du SGEN-CFDT

Cliquer sur les images pour les agrandir

Communiqué du SNESUP

Communiqué de l’UNEF

Le CNESER n’est que consultatif. La Ministre Frédérique Vidal peut, sans vergogne, n’accepter aucune proposition venant des acteurs parties prenantes de l’enseignement supérieur. Reconduite aujourd’hui dans ses fonctions, elle est autorisée à engager la lutte finale contre le Passé. Si personne ne l’en empêche, l’université publique mourra.

Commentaires fermés sur F. Vidal engage la lutte finale

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.