Accéder à la tour des Savoirs

Deuxième visite à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Les collections sont issues de la réunion de deux bibliothèques : celle de l’École Latine (fondée en 1452) et celle constituée par l’Humaniste Beatus Rhenanus (1485-1547).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Ma première visite s’est surtout attachée à la restauration du bâtiment par Rudy Ricciotti (20 photos). Je porte cette fois mon attention vers l’enseignement à l’époque médiévale et au début de la Renaissance : les œuvres et leurs auteurs, les établissements (en particulier les écoles latines).

La progression de la maîtrise des sept Arts libéraux vers celle des disciplines supérieures est figurée par une tour (gravure du début du 16ème siècle).

Au sommet des savoirs : la théologie. Aux étages inférieurs, les Arts libéraux (quadrivium et trivium). Chaque Art est nommé et référé à un auteur.

A gauche, un adolescent. Une gente dame lui présente une tablette sur laquelle figure un alphabet. On suppose donc qu’elle veut vérifier s’il sait lire et écrire le latin. A l’aide d’une grosse clé, elle va lui ouvrir la porte de la tour, l’accès au savoir.

Dans les fenêtres basses, la Grammaire et deux de ses auteurs classiques, Donat et Priscien. Anne Grondeux. Entre Priscien et Scaliger : quand les grammairiens médiévaux parlent de leurs prédécesseurs, Histoire Épistémologie Langage, année 2011, 33-2, pp. 33-60.

La Logique et Aristote

La Théologie et Pierre Lombard, vers 1100-1160. Théologien scolastique et évêque Italien du XIIe siècle. Œuvre la plus connue : Libri quatuor sententiarum,  le Livre des Sentences (manuel théologique de base dans les universités médiévales, des années 1220 au XVIe siècle).

Commentaires fermés sur Accéder à la tour des Savoirs

Classé dans A. Université médiévale, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.