Orientation : F. Vidal ignorée

5 septembre 2018, Loi Liberté de choisir son Avenir Professionnel.

5 octobre 2018. Jean Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, signe une lettre de mission, sans titre mais ayant pour objet un partage repensé des compétences entre État et Régions en matière d’orientation et d’information sur les formations.

  • Question : pourquoi Frédérique Vidal n’est-elle pas cosignataire de cette lettre ? pourquoi la Ministre est-elle ignorée par son collègue ?

Deux missionnaires sont désignés par Jean-Michel Blanquer

  • Nathalie Mons, présidente du Conseil national d’évaluation du système scolaire (CNESCO) et professeure de sociologie à l’université de Cergy-Pontoise
  • Pascal Charvet (vidéo en 2014), Inspecteur général honoraire de l’Éducation nationale et déjà co-auteur en janvier 2018 d’un rapport sur Les Humanités au cœur de l’école.

Leur rapport est attendu pour le premier trimestre 2019.

Quatre extraits de la Lettre de mission (3 pages)

Question. Les universités ne sont-elles pas un des acteurs de l’orientation, comme le sont les collèges et les lycées ?

Cliquer sur les images pour les agrandir

4 volets principaux pour cette mission. Volet 2 : quelle missions pour l’ONISEP, le CEREQ, les CSAIO ?

« Les établissements d’enseignement supérieur pourraient contribuer à la formation certifiante des personnels concernés par l’orientation ».

  • Questions. JMB a-t-il discuté de cette idée avec Frédérique Vidal ?
  • Le métier de Conseiller d’orientation psychologue est-il en fin de vie ?
  • La Ministre accepterait-elle l’idée du remplacement d’une formation diplômante par une formation certifiante (cédée à des organismes privés) ?

Volet 4 de la lettre de mission : des expérimentations.

  • Questions. La ministre Vidal va-t-elle tancer son collègue de l’Éducation nationale parce qu’il ignore superbement l’existence et les compétences des Services communs universitaires d’information et orientation, reconnus par la loi depuis 1986 ? Un seul exemple de service universitaire qui remplit, entre autres missions, celles d’un SCUIO : Espace Avenir (université de Strasbourg).
  • Pourquoi le CEREQ est-il mentionné comme organisme ayant des compétences en matière d’orientation ? Il n’en a pas ! Attirant l’attention sur le CEREQ, JMB veut-il conditionner son financement à une remise en ordre de cet organisme cinquantenaire ?

Pour aller plus loin.

Toutes les chroniques d’Histoires d’universités, depuis 2009, sur l’Orientation.

Halima Najibi, Éducation : menace de fermeture sur les CIO, FranceTvInfo Hauts de France, 21 juin 2018. L’article 10 du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » prévoit le transfert à la région des missions d’information et d’orientation des jeunes. En d’autres termes, cet article annonce la probable fermeture des CIO.

Pétition Touche pas à mon CIO ! 1860 signataires à ce jour.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Orientation : F. Vidal ignorée

  1. Le même article 18 de la loi avenir professionnel a remplacé « conseiller d’orientation psychologue » par  » Psychologue de l’Éducation Nationale « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.