La licence est-elle plus attractive ?

La licence est-elle devenue plus attractive ? Deux sources pour esquisser une réponse :

Source 1. Baccalauréat 2018 : 675 600 reçus (88,3% des candidats ont été admis).

Source 2. « En 2018-2019, selon les données provisoires établies au 20 octobre, le nombre d’inscriptions des nouveaux bacheliers en première année de cursus licence à l’université est de 288 000, en progression de +7,2 % par rapport aux données provisoires établies à la même date pour l’année universitaire 2017-2018. Hors doubles inscriptions des étudiants en CPGE, l’augmentation s’élève à +7,4 %, soit 19 600 inscriptions supplémentaires.

La hausse du  nombre d’inscriptions est aussi très élevée en IUT (+7,3 %).

Cette forte progression est liée à l’augmentation exceptionnelle du nombre des candidats et donc des lauréats au baccalauréat en 2018, du fait du boom démographique de l’an 2000, ainsi qu’à l’accroissement des capacités d’accueil à l’université mises en place en anticipation de cet afflux.

La hausse qui sera mesurée sur les données définitives pourrait néanmoins différer, car il n’est pas exclu que l’introduction d’un nouveau système de gestion des vœux à l’entrée dans l’enseignement supérieur [à savoir ParcourSup] ait pu modifier le rythme des inscriptions ».

La Note Flash ne prend pas en compte la politique générale de l’enseignement supérieur du gouvernement actuel, inscrite dans la loi ORE : parcours « oui si » et accompagnement individualisé dans les licences universitaires, limitation de l’entrée des bacheliers généraux dans les IUT et dans les STS, priorité (politique de quotas) aux bacheliers professionnels dans les STS,.

Ne sont pas encore publiés les taux de poursuites d’études dans l’enseignement supérieur en 2018 selon le type de baccalauréat.

Source 2. 42,62% des 675 600 bacheliers 2018 poursuivent des études à l’université (IUT inclus). 35,1 % poursuivent en 1ère année de licence ou en 1ère année de prépa universitaire intégrée. 7,6% poursuivent en  IUT.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Sources 1 et 2. Devenir des bacheliers généraux. 359 061 bacheliers ont obtenu un bac général en 2018 (337 475 en 2017, soit + 6,4%). Leur taux de poursuites d’études dans l’enseignement supérieur attient quasiment les 100%. A-t-il baissé de 2017 à 2018 avec les péripéties de la mise en œuvre de ParcourSupv ?

Parmi eux, 236 800 sont inscrits en licence universitaire (soit 65,94 %, + 8,7%), et 33 200 en IUT (soit 9,24%). La licence est-elle plus attractive pour les bacheliers généraux ou n’est-ce qu’un effet des politiques de quotas (priorité aux bacheliers technologiques dans les IUT, priorité aux bacheliers professionnels dans les STS), ou encore un effet du développement des prépas intégrées en université ?

89 000 bacheliers généraux 2018 (soit ¼ du total de ceux-ci) se sont donc inscrits ailleurs : en CPGE, en STS, en Bachelor dans l’enseignement supérieur privé, dans les filières paramédicales, dans les filières du travail social… A suivre…

Devenir des bacheliers professionnels. 178 431 bacheliers ont obtenu un bac pro en 2018 (176 104 en 2017). Parmi eux, le nombre de ceux entrés à l’université en licence est en net repli (cf tableau ci-dessus) : moins 1 600 (11 400 en 2017-2018, 9 800 en 2018 soit -13,6%). Leur nombre est stable et très faible en IUT (800).

Combien sont entrés en BTS ? Combien n’ont pas obtenu  de place dans cette filière supérieure des lycées ?  A suivre…

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.