Présidente Emmanuelle Garnier

Communiqué de l’université Toulouse 2 Jean Jaurès, Emmanuelle Garnier, élue première présidente de l’Université (CV détaillé).

« Professeure des universités, spécialiste de théâtre hispanique, elle dirige le laboratoire LLA-CREATIS.

Candidate pour les listes Ensemble pour l’Université, Emmanuelle Garnier, professeure des universités, a été élue présidente de l’Université Toulouse – Jean Jaurès lors du conseil d’administration du vendredi 30 novembre 2018 au 2ème tour de scrutin (19 pour, 14 blancs).

Cette élection constitue une étape majeure dans le processus de renouvellement des conseils centraux de l’université qui avaient été dissous en mars dernier par le ministère, conduisant ainsi à confier l’administration provisoire de l’établissement à Richard Laganier.

Á l’issue des scrutins des 6 et 7 novembre, les listes Ensemble pour l’Université étaient arrivées en tête dans les collèges enseignants du conseil d’administration (10 sièges sur 16) ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

La Dépêche, 5 décembre 2018, propos recueilli par Cyril Doumergue. Université Jean-Jaurès : la nouvelle présidente comprend l’inquiétude des étudiants.

Dans le contexte de mobilisations actuelles, craignez-vous que votre université connaisse à nouveau des blocages ?

Ce que je constate, c’est que sur les revendications contre l’augmentation des frais d’inscription des étudiants étrangers hors Union européenne, sur la réforme des licences ou encore contre l’éventuelle mise en place d’une sélection à l’entrée à l’université, nous sommes totalement en phase. Les étudiants ne peuvent pas se dresser contre des actions d’une équipe, alors que nous sommes en phase. Nous souhaitons tous un apaisement. Tout le monde me le demande à l’intérieur de l’université. Nous aurons l’intelligence collective de ne pas laisser repartir un mouvement comme celui du printemps dernier.

Combien d’étudiants étrangers sont concernés par la hausse des frais d’inscription à l’université Jean-Jaurès ?

Elle concerne 3 260 élèves, soit 10 % du nombre total d’étudiants de l’université. Nous sommes tous dans une grande inquiétude, élus, enseignants, élèves, chercheurs. Lors du conseil d’administration du 30 novembre, une motion déposée par une organisation étudiante a été adoptée à l’unanimité. Nous y réaffirmons le souhait d’ouvrir les études supérieures à toutes et tous, sans discrimination aucune. Nous condamnons ce projet de loi, qui vise l’ensemble des étudiants. Nous refusons d’appliquer cette mesure discriminatoire et élitiste.

Pour aller plus loin. Chroniques et photos d’Histoires d’universités sur les Universités de Toulouse, depuis 2009.

Poster un commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.