Débouchés à partir de la BEL

Écoles normales supérieures. Débouchés offerts à partir de la Banque d’épreuve littéraires des écoles normales supérieures – session 2019

Circulaire n° 2018-140 du 12-11-2018

La Banque d’épreuves littéraires (BEL) est constituée des épreuves d’admissibilité au concours Lettres (A/L) de l’ENS (Ulm), au concours littéraire de l’ENS de Lyon, et au concours « langue étrangère : anglais » de l’ENS Paris-Saclay. La voie Lettres – Sciences sociales (B/L) n’est pas concernée par la présente circulaire : elle a ses propres dispositifs. Certaines épreuves de la BEL sont, depuis 2009, communes aux trois écoles normales supérieures. Depuis la session du concours 2011, la BEL est ouverte à de nouvelles écoles et formations.

L’accord conclu entre l’ENS, l’ENS de Lyon et les écoles et formations partenaires a pour objectif de permettre à un plus grand nombre de candidats issus des classes préparatoires de Lettres deuxième année d’intégrer des écoles ou formations variées, à partir de l’ensemble des épreuves écrites de l’ENS ou des ENS auxquelles ils se préparent. L’ENS et l’ENS de Lyon restent organisatrices des concours et conceptrices des sujets et des programmes de seconde année.

Les écoles et formations membres de la BEL prennent en compte les épreuves écrites de la banque comme l’une des composantes des voies d’admissibilité dans leurs cursus, selon des modalités présentées, pour chaque partenaire, dans les annexes ci-jointes. Elles peuvent maintenir, si elles le souhaitent, leurs propres voies et / ou épreuves de recrutement en parallèle de la banque d’épreuves.

Les candidats, en fonction de leurs résultats aux épreuves écrites de la BEL et aux autres éventuelles épreuves d’admissibilité, ont la possibilité de se présenter aux épreuves d’admission d’autres concours et formations, auxquels ils se seront préalablement inscrits. L’admission se fait au niveau L3 ou M1.

La liste de ces concours et formations est fixée, pour 2019, aux établissements suivants :

  • Celsa (Sorbonne Université) ;
  • concours BCE (24 écoles de management) ;
  • concours Ecricome littéraires (2 écoles de management) ;
  • École nationale des chartes ;
  • École supérieure d’interprètes et de traducteurs (Esit, université Sorbonne Nouvelle – Paris III) ;
  • instituts d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence, de Lille et de Lyon ;
  • Institut de management et de communication interculturels (Isit) ;
  • Institut supérieur du management public et politique (ISMaPP) ;
  • université Paris-Dauphine ; École spéciale militaire de Saint-Cyr ;
  • École du Louvre.

Lire la suite de la circulaire…

Commentaires fermés sur Débouchés à partir de la BEL

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.