L’état de l’École 2018 est paru

Données 2017 sur la Dépense Intérieure d’Éducation dans le Supérieur

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Résumé de la Note d’information. « En 2017, la France a consacré 154,6 milliards d’euros à son système éducatif, soit 6,7 % du PIB. La dépense moyenne pour un élève ou un étudiant est de 8 690 euros. Elle augmente avec le niveau d’enseignement allant de 6 550 euros pour un écolier, 8 710 euros pour un collégien, 11 190 euros pour un lycéen à 11 670 euros pour un étudiant (de 2007 à 2017, la dépense pour un étudiant n’a augmenté que de 1,9%).

L’État est le premier financeur de l’éducation (57,4 %), devant les collectivités territoriales (23,3 %). Alors que les communes et les départements ont tendance à stabiliser leurs dépenses d’éducation depuis 2015, celles des régions augmentent chaque année.

La Dépense Intérieure pour l’Éducation de l’enseignement supérieur, qui a bénéficié à plusieurs reprises de mesures budgétaires exceptionnelles, augmente de façon quasiment ininterrompue entre 2007 et 2017 (+ 18,5 %). Après un léger recul en 2015 (- 0,7 %), elle progresse de 2,0 % en 2016 et en 2017. Les effectifs, en légère baisse en 2008, augmentent rapidement depuis.

Ainsi, le coût par étudiant, après une forte hausse de 2007 à 2009 (+ 6,8 %), suit une tendance à la baisse à partir de 2010 (- 0,6 % en moyenne annuelle). Après avoir reculé de 2,5 % en 2015, pour atteindre 11 690 euros, la dépense moyenne par étudiant se replie à 11 610 euros en 2016 (- 0,7 %), son plus bas niveau depuis 2008. Elle est estimée à 11 670 euros en 2017.

Les coûts moyens par étudiant sont très différents selon les filières de formation. Ils varient, en 2017, de 10 330 euros par an pour un étudiant d’université à 14 210 euros pour un étudiant de STS et 15 760 euros pour un élève de CPGE.

Commentaires fermés sur L’état de l’École 2018 est paru

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.