« Horizons 2021 » fait peur

2021, c’est l’année où les lycéens de classe Terminale générale passeront le bac réformé par Jean-Michel Blanquer… si cette réforme n’est pas davantage combattue et au final abandonnée.

Horizons 2021, c’est un Portail de plus pour l’orientation. Il atteint des sommets de dangerosité, mettant en scène une sorte de planification à la soviétique.

En effet, pour une entrée sur le marché du travail à bac+3 au plus tôt en 2024, les élèves actuellement en seconde devront :

  • au 2ème trimestre lors des intentions d’orientation, formuler 4 à 5 souhaits d’enseignements de spécialité, offerts en 1ère générale
  • au 3ème trimestre, retenir définitivement une combinaison de 3 spécialités parmi 12.

Orientation de plus en plus précoce vers une liste limitée d’Horizons  : c’est ridicule, dangereux, inégalitaire, inutile ; ça mérite d’être combattu !

Question d’intendance : en 2019-2020, tous les lycées généraux proposeront-ils en 1ère générale toutes les combinaisons possibles de 3 spécialités ? En 2021-2022, l’entrée dans le supérieur  (elle concernera la quasi-totalité des bacheliers généraux) ne pourra-t-elle se faire que dans les horizons de formations choisis au 3ème trimestre de la seconde 2018-2019 ? Rien ne l’affirme, rien ne l’infirme !

Le site Horizons 2021 est sensé accompagner les élèves actuellement en seconde, les guider dans leurs choix. C’est un mensonge : il n’accompagne rien du tout!

J’ai testé les 3 étapes de l’application Horizons 2021 : le choix de trois spécialités conduit à l’affichage de plusieurs horizons (9 horizons possibles) ; un clic sur un horizon permet d’afficher une liste de formations et une liste de métiers.

Deux exemples de choix de spécialités et d’horizons proposés . Exemple 1.

  • 3 spécialités choisies (à gauche de l’image ci-dessous). A noter que l’une des spécialités choisies « Numérique et sciences informatiques » n’est pas proposée comme Horizon de formation (« Sciences informatiques et industrie du numérique »). Pourquoi ? Insuffisance de l’offre prévue dans les lycées ?

  • Univers Formations proposées en sciences humaines et sociales : licences, écoles de commerce, CPGE, BTS, DUT, secteur social. Proposer tous ces types de formation n’avancera pas d’un pouce le choix des élèves de seconde. C’est débile et scandaleux !
  • Univers Métiers : oser afficher une telle liste très restreinte est proprement extravagant, stupide et malveillant

Exemple 2 : choix de trois spécialités scientifiques et horizons proposés en Science, Technologie Ingénierie et Mathématiques. Pour pour l’exemple précédent, diversité totale des univers de formation et nombre de métiers réduit à une petite liste.

Bref, l’accompagnement des élèves de seconde par le site Horizons 2021 n’est qu’un leurre. Il est d’ailleurs, pour aller plus loin, conseillé de consulter le site « Secondes2018-2019« .

Le parcours d’un site à l’autre ne fait en rien progresser la réflexion sur les choix de spécialité. Mensonge que de dire qu’il s’agit d’un site interactif !

Prochaine chronique : les nouveaux programmes de seconde

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “« Horizons 2021 » fait peur

  1. Pingback: Revue de presse du 27/01/2019 – Alternative