Faire mourir l’université à petit feu

Bachelor et grade de licence : les contours de la mission confiée à Patrick Lévy et Jacques Biot, News Tank Higher Educaton, 28 janvier 2019.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

ParcourSup 2019. 14 235 formations. La mission Lévy / Biot conduira à la reconnaissance du bachelor, comme formation post-bac aux droits d’inscription libres, en multipliera le nombre et en affaiblira d’autant plus la licence universitaire. Pauvre licence. Pauvre université publique.

La mission Levy / Biot fait suite au rapport Chameau. Frédérique Vidal a chaussé ses gros sabots pour faire mourir la licence à petit feu.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Faire mourir l’université à petit feu

  1. commandant RoSWeLL

    Avant le système LMD, des petits diplômes de type BTS existaient et donnaient plus de valeur à la licence.

    Pourquoi cela serait-il différent ici?

    Cela posé, mon propos n’est pas de prétendre que ce soit une idée de génie.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.