Archives mensuelles : février 2019

ParcourSup Droit : Auto-évaluation

ParcourSup. « Pour vous permettre de vous situer par rapport aux attendus des études de droit , un questionnaire d’auto-évaluation a été conçu par les facultés de droit. Il est accessible pendant toute la deuxième phase de Parcoursup, du 22 janvier au 3 avril 2019. Vous devez impérativement y répondre avant de valider une candidature en Droit sur Parcoursup ».

Lire le mode d’emploi en ligne

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans E. Droit et Sciences politiques

26 mai 2019. Élire l’Europe

26 mai 2019 : je voterai pour élire les députés français au Parlement européen ; j’ai voté aux 13 élections précédentes. Mais ne me demandez pas pour quelle liste je voterai cette fois : 3 mois avant cette élection, je ne sais pas.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Trois albums photos de l’exposition de la BNUS, Élire l’Europe (les premières élections du Parlement européen au suffrage universel en 1979).

  • album de 44 photos. Étapes de la construction européenne depuis la seconde Guerre mondiale (les grandes dates), le drapeau et l’hymne européens.
  • album de 27 photos. La campagne en affiches et les résultats des élections de 1979.
  • album de 18 photos. Le parlement Européen : tour de Babel ? L’enlèvement d’Europe par Zeus.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

Études supérieures moins rentables

Arnaud Dupray, Christophe Barret, Que gagne-t-on à se former ? Zoom sur 20 ans d’évolution des salaires en début de vie active, CEREQ Bref, n°32, 2019, 4 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Des études supérieures toujours rentables, mais moins qu’avant

« Le rapport entre le salaire médian des diplômés de grandes écoles, qui obtiennent les plus hauts niveaux de rémunérations, et celui des non-diplô­més ou titulaires d’un brevet seul, est passé de 2,4 à 1,9 en 18 ans (pour les actifs occupés à 5 ans), signalant un tassement de la hiérarchie des salaires en fonction du niveau de diplôme. Si l’on s’en tient aux diplômes universitaires, le facteur multiplica­tif entre le salaire médian des titulaires d’un 3ème cycle – master, M2 ou doctorat – et celui des déten­teurs d’un bac général est passé de 1,7 à 1,45″…

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Les démolisseurs de la recherche

Communiqué de presse de RogueEsr (21 février 2019), après la délégation reçue à l’Élysée, au siège du CNRS et au Ministère de l’ESRI. Pour mémoire, le communiqué de presse précédent suite aux annonces du premier ministre.

Leur tourner le dos ; s’occuper de nous.

Suite à la pétition, signée par plus de 12 000 scientifiques, pour exiger la restitution des 300 postes au concours du CNRS en 2019, une délégation du collectif a été reçue à à l’Élysée, au siège du CNRS et au Ministère de l’ESRI.

50 postes rétablis au CNRS dès cette année, soit 5 millions d’euros par an : cette demande de RogueESR était si minime rapportée au budget d’une nation aussi riche que la France, si ridicule rapportée au 5,5 milliards annuels du Crédit Impôt « Recherche » (CIR), mais c’était déjà trop. Voilà ce qui ressort de nos multiples entretiens au sommet de l’Etat. Et ce n’est pas une « Loi de programmation pluriannuelle » – dont les contours sont encore tellement flous – qui changera l’affaire, bien au contraire [1]. Notre démarche aura au moins eu le mérite de montrer que la volonté politique d’en finir avec l’emploi scientifique pérenne est indiscutable :  300 postes au CNRS pour 2019, c’est niet, et aucun discours sur une prétendue volonté de « remettre la recherche au cœur de nos priorités » [2] ne pourra compenser cet état de faits. Et comme une confirmation sortait aujourd’hui même la liste des postes de maître de conférences ouverts au concours, avec un nombre misérable de postes.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Mon ami Andrea Cammelli

Mon ami, Andrea Cammelli, est mort le 29 janvier 2019, à l’âge de 75 ans, trois ans après son départ en retraite (vidéo émouvante de ce départ).

Je n’ai appris sa mort qu’aujourd’hui, par une amie italienne. C’est une disparition très douloureuse pour moi. Andrea, un bel exemple d’Honnête homme, européen convaincu, ayant un sens extrême de l’intérêt collectif, combattant de toujours pour l’emploi des diplômés des universités italiennes. Merci pour l’exemple que tu as donné, mon très cher Andrea !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Andrea, professeur de statistiques à l’université de Bologna et directeur du Consortium Interuniversitaire Almalaurea de 1994 à 2015. Je l’ai rencontré pour la première fois, le mercredi 16 décembre 1998 : il tenait une conférence pour présenter les résultats de la 4ème enquête interuniversitaire sur l’insertion professionnelle des diplômés des universités.

Extrait de mon Diario écrit à Bologne d’octobre 1998 à janvier 1999. Condizione occupazionale dei laureati di Bologna e altrove (16 décembre 1998).

  • Il professore. « Par chance, j’ai lu dans la Repubblica l’annonce d’une conférence sur les débouchés professionnels des étudiants »
  • La sua moglie : « tu n’avais pas reçu d’invitation ? »
  • Il professore : « tu sais très bien que, ce qui circule le plus mal dans les universités, c’est l’information »
  • La sua moglie : « tu exagères comme d’habitude. Ne te plains pas. A Bologne, tu n’es en fait qu’un étranger de passage »
  • Il professore : « tu as raison : un straniero, immigrato intra-communitaria. N’empêche. C’est une ville fascinante et attachante. Lieu de la conférence : le couvent de San Giovanni in Monte, contre la Chiesa du même nom. Encore un lieu historique récupéré récemment et restauré par l’université. Siège de la faculté d’architecture et de plusieurs départements de recherche du domaine. Extrêmement classe ». Je publierai bientôt d’autres extraits du diario du 16 décembre 1998.

Avec le soutien constant du Recteur Roversi Monaco (cf. ma chronique du 9 mai 2009), Andrea avait fondé AlmaLaurea en 1994 et en était devenu le premier directeur. J’ai été impressionné et me suis dit qu’il fallait créer un réseau d’universités et faire en France le même type d’enquêtes qu’en Italie. Échec de ce projet de réseau : André Legrand, président de Paris X Nanterre et président de la CPU, était pourtant venu à Bologne en 2000 pour signer, en présence de Romano Prodi, un accord entre Almalaurea et la CPU (chronique du blog de mai 2011 : le CEREQ et les Observatoires).

Andrea est le père spirituel de l’Observatoire des parcours étudiants et des insertions professionnelles (OFIPE) que j’ai créé et dirigé à Marne-la-Vallée de 1999 à 2003.

Octobre et novembre 2008. Je suis l’invité d’Almalaurea. Deux mois de travail auprès d’Andrea au siège de la Fondation : j’écris le manuscrit L’Université déchiffrée, livre à la base du blog Histoires d’universités (lancement en janvier 2009). Chronique du 12 janvier 2009 : Bologne, Almalaurea depuis 1994.

Hommages. Autres chroniques d’Histoires d’universités sur Andrea Cammelli et AlmaLaurea

In ricordo di Andrea Cammelli, padre di AlmaLaurea.

E’ morto Andrea Cammelli, il fondatore di AlmaLaurea. Il cordoglio dell’Università di Bologna

Commentaires fermés sur Mon ami Andrea Cammelli

Classé dans D. Italie, Non classé

Nouveau site pour le Hcéres !

Un nouveau site web pour le Hcéres !

  • Vitrine numérique du Haut Conseil, hceres.fr le positionne en qualité de partenaire de progrès. Large place donnée à la présentation des activités et savoir-faire du Hcéres, accès facilité aux contenus et navigation plus intuitive ont été les axes directeurs de la refonte.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

J’ai testé la Recherche d’une publication : opération réussie.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Bac pro : le recteur recrute en STS

Décret du 10 avril 2017 et arrêté du 9 janvier 2019. Deuxième année d’expérimentation de modalités d’admission dans une section de techniciens supérieurs. Depuis la rentrée 2018, toutes les régions académiques de métropole sont concernées.

Pourquoi les bilans de cette expérimentation ne sont-ils pas publiés ? Que cache-t-on ? Faut-il accuser la Ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, de pratiquer l’opacité ? Et que fait donc Jean-Michel Blanquer ?

L’article 5 du décret précise pourtant. Le recteur établit un bilan annuel de l’expérimentation qui inclut des éléments quantitatifs et qualitatifs et qu’il remet aux ministres… L’évaluation de l’expérimentation fait l’objet d’un rapport annuel et d’un rapport final, réalisés par les services du ministère chargé de l’enseignement supérieur à partir des bilans des recteurs.

Que cache-t-on ? Comment a-t-on conjugué APB en 2017 (ParcourSup en 2018) et l’intervention décisionnelle du recteur ?

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Exonérer les doctorants étrangers

Actualisation, 24 février 2019. Frédérique Vidal au Journal du Dimanche : « La hausse des frais d’inscription ne s’appliquera pas aux doctorants étrangers ».

Dans le rapport qu’ils viennent de remettre à Frédéric Vidal, les 5 experts commissionnés proposent que tous les doctorants étrangers soient exonérés des droits d’inscription annoncés par Édouard Philippe le 30 novembre 2018.

Dans Stratégie d’attractivité des étudiants internationaux, il était envisagé en effet de demander aux doctorants extra-communautaires des droits d’inscription annuels de 3 770 euros

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Une levée de boucliers s’en était suivie. La plus déterminée a été celle de président de l’université de Strasbourg : le président Michel Deneken s’engage.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Exonérer les doctorants étrangers

Classé dans Non classé

Étudiants étrangers extra-UE

Actualisation de la chronique : 17 février 2019. La France exonère les étudiants tunisiens des majorations des frais d’inscription dans ses universités, Abderrazak Krimi, Réalités on line, 14 février. Signalement et commentaire par Philippe : on espère que le ministère compensera ce manque à gagner pour les universités à l’euro près !

Les étudiants étrangers en mobilité de diplôme universitaire en 2017-2018, Note Flash, n°04, février 2019.

En 2017-18, 176 000 étudiants étrangers sont inscrits à l’université dans le cadre d’une mobilité de diplôme. Ils représentent 11 % de l’ensemble de la population universitaire…

C’est qui un étudiant étranger en mobilité de diplôme universitaire ?

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Educathon et la Novlangue

Educathon, co-construction, design de services livrables, séquençage par étapes, écosystème interdisciplinaire… La Novlangue, portée par des cabinets prestataires privés (cf. la fin de la chronique), se porte bien. Merci pour elle. N’empêche : j’ai honte !

Communiqué du MESRI. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise un « Educathon » autour de la réforme de la Licence, les 7 et 8  février 2019, dans les locaux de l’Université Paris-Descartes, à Paris. Il s’agit de produire des outils destinés à faciliter la mise en œuvre de loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants dite loi ORE.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé